Sept propositions pour remplacer le fixing de l'argent à Londres


Sept propositions de remplacement du processus de fixation d'un prix de référence journalier pour l'argent, qui est voué à disparaître mi-août, ont été sélectionnées et vont être soumises aux acteurs du marché vendredi 20 juin, a annoncé la London Bullion Market Association (LBMA).


© Silver Prices
© Silver Prices
La LBMA, une association professionnelle réunissant les intervenants sur les marchés des métaux précieux, tient vendredi 20 juin un séminaire au cours duquel seront présentées ces sept propositions, sélectionnées parmi dix. Les propositions retenues ont été formulées par les bourses ICE, LME et CME Group, les fournisseurs de données de marchés Bloomberg et Platts, le fournisseur de produits d'investissement adossés à des matières premières, ETF Securities, et le courtier Autilla Ldt. Ces propositions "remplissent les conditions de la requête de LBMA", qui souhaite un système électronique basé sur des enchères et pouvant être audité, précise l'association. La LMBA communiquera publiquement plus de détails sur ces propositions en début de semaine prochaine et "un consensus de marché sera annoncé début juillet, après consultation avec les régulateurs". L'Autorité de conduite financière britannique (FCA) et la Banque d'Angleterre (BoE) assisteront d'ailleurs à la réunion de vendredi en tant qu'observateurs. Une fois la solution de remplacement du processus actuel de fixing déterminée, des tests seront menés début août, pour une mise en place prévue le 15 août.
Mi-mai, le comité de trois banques chargé de fixer chaque jour le prix de l'argent a annoncé l'arrêt de ce "fixing" à partir du 14 août. Jusqu'à cette date, ces trois banques continuent d'assurer le fixing de l'argent réalisé tous les jours ouvrables autour de midi à l'issue d'une conférence téléphonique.
La fixation du prix de référence de l'or, réalisée deux fois par jour de la même façon (mais avec quatre banques), est également en voie d'être réformée. Le Conseil mondial de l'or (CMO) a en effet annoncé mercredi 18 juin qu'il allait lancer des discussions réunissant les différents acteurs du secteur pour moderniser ce fixing. Ces procédés ont récemment attiré l'attention des autorités de régulation dans différents pays tandis que Barclays a été condamnée par la FCA fin mai à 32 millions d'euros d'amendes pour des manquements sur le marché de l'or.

AFP

Vendredi 20 Juin 2014



Lu 108 fois



     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse