Siemens porté par un retour des spéculations sur Alstom


Le titre Siemens progressait à la Bourse de Francfort, soutenu par des informations de presse selon lesquelles l'industriel allemand envisage à la fois un rapprochement avec Alstom et Bombardier dans le secteur ferroviaire.


© Siemens
© Siemens
Vers 15 heures jeudi 21 septembre, l'action Siemens gagnait 1,38 % à 117,55 euros, alors que le Dax prenait plus modestement 0,31 %. À la Bourse de Paris, Alstom progressait de 4,3 % à 31,81 euros, dans un marché stable (+ 0,06 %). Alors que le conglomérat allemand négocie depuis des mois avec le canadien Bombardier, l'agence Bloomberg affirmait jeudi qu'il envisage désormais de nouveau de s'unir au français Alstom, soit le retour d'un projet avorté en 2015.
"L'une des options" de l'industriel allemand, selon Bloomberg, consisterait à confier à Alstom ses activités ferroviaires "en échange d'une large part dans le groupe français", détaille Bloomberg. Les deux groupes "pourraient aussi envisager des coentreprises", selon une source non citée, soit un scénario proche de celui discuté avec Bombardier, avec deux entreprises communes dans le matériel ferroviaire et la signalisation.
Le quotidien français "Les Échos" assure de son côté que ce mariage franco-allemand refait surface "sous l'impulsion du gouvernement français, dans le cadre d'un scénario plus global de rapprochement entre les deux pays". D'après "Les Échos", "un émissaire" de Paris a récemment rencontré la chancelière allemande, Angela Merkel, sur ce sujet, qui briguera dimanche un quatrième mandat et lui aurait donné "son feu vert pour approfondir le dossier".
Les discussions Siemens-Bombardier, objet d'intenses spéculations dans un secteur dominé par le mastodonte chinois CRRC, posent à la fois des problèmes de concurrence et de risque de suppressions d'emplois en raison de la forte implantation du groupe canadien en Allemagne. Siemens avait de son côté sollicité Alstom en 2014-2015, lorsque le groupe français s'était recentré sur le ferroviaire après la vente à General Electric de ses activités énergie.

AFP

Vendredi 22 Septembre 2017



Lu 598 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 1/03/2013
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse