Siim Kallas prône la séparation rail-trains


Le commissaire européen aux Transports, Siim Kallas, estime que les fonctions de gestionnaire d'un réseau ferré doivent être exercées "de manière indépendante" afin d'éviter toute discrimination entre les opérateurs qui font circuler les trains.


© RFF/Capa/P. Giraud
© RFF/Capa/P. Giraud
Le commissaire européen aux Transports prône la séparation rail-trains. "Les fonctions de gestionnaire qui peuvent créer des discriminations doivent être exercées de manière indépendante", affirme Siim Kallas dans un entretien au magazine "Ville Rail et Transports". "Il y a des fonctions essentielles qui doivent être séparées : l'allocation des sillons, la fixation de redevances, mais aussi la gestion des circulations, l'entretien du réseau", explique le commissaire, qui est aussi vice-président de la Commission européenne. Selon lui, "l'expérience a montré qu'il existe des exemples de conflit d'intérêt dans les structures intégrées. Il est difficile d'imaginer que l'on puisse revenir à un modèle datant d'il y a vingt ans".

Quatrième paquet ferroviaire

La commission européenne doit présenter en décembre prochain une série de mesures désignées comme le "quatrième paquet ferroviaire" qui pourraient aller vers une plus grande séparation entre les deux entités. En France, une loi de 1997 a séparé l'exploitation des trains, assurée par la SNCF et quelques opérateurs privés, de la gestion du réseau attribuée à RFF. Mais les deux entreprises publiques s'opposent sur cette organisation, la SNCF plaidant pour un retour à un système intégré qui engloberait trains et rails et RFF souhaitant conserver, et même accentuer, sa maîtrise sur le réseau.
Concernant l'ouverture à la concurrence du transport local de voyageurs sur laquelle la commission doit également se prononcer en décembre, Siim Kallas n'a pas d'opinion tranchée sur son organisation. "Il y a en Europe des compagnies ferroviaires qui fonctionnent très bien dans un marché qui n'a pas été libéralisé, et le contraire aussi", relève-t-il. Il estime toutefois que "le meilleur moyen d'avancer est d'avoir un mélange d'accès libre au marché et des contrats de service public attribués de manière équitable".

AFP

Vendredi 5 Octobre 2012





     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers








Accès rapide
























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse