"Smartport" au Havre : premières rencontres autour du "port intelligent"


Après le premier Hackathon portuaire, puis avec ces premières rencontres autour du "smartport", fin juin, Le Havre ambitionne de faire de l’innovation un vecteur d’amélioration de la compétitivité.


© Le Havre port
© Le Havre port
"Comment exploiter les dernières technologies pour développer ensemble le port du futur ?" Vaste question. Elle était posée, le 26 juin au Havre, lors du premier "Meet-Up Smart Port" qui s’est déroulé dans les locaux de la Chambre de commerce et d’industrie Seine-Estuaire. Objectif : mettre en relations les start-up, les chercheurs et les professionnels de la logistique et de l’industrie, afin de partager les expériences et de proposer des solutions et des outils numériques. Une centaine de professionnels avaient répondu présent à ces rencontres organisées par différents acteurs du territoire : Haropa, la Communauté de l’agglomération havraise (Codah), le Critt transport et logistique, l’Union maritime et portuaire du Havre (Umep), l’incubateur Inoceane, l’université du Havre et l’EM Normandie, l’entreprise Soget, les pôles TES (Transactions électroniques sécurisées) et Nov@alog, dans le cadre de l’association Normandy French Tech.
L’exercice avait ses inconvénients : la brièveté de chaque présentation des travaux, imposée en quelques minutes. Et ses avantages : "Ce type de rencontres permet de faire l’état des lieux des innovations proposées sur la place portuaire", résume Cyril Chedot, responsable de l’événement, en charge de la recherche & développement et innovation d’Haropa. Une poignée de start-up a donc exposé leurs activités, variées : cela allait de la signature électronique dans tous les process (Yousign) jusqu’à la gestion centralisée dans les ports de plaisance (S2F Network). On a aussi vu comment une base de données en temps réel permet la gestion intelligente des navires, la gestion des flux de trafic et une logistique efficace, permettant l’amélioration de la gestion des conteneurs dans les terminaux.

"Un état des lieux des innovations proposées sur la place portuaire"


Les bénéfices pour un smartport de l’utilisation de la blockchain ont été rappelés par le Laboratoire d'informatique, de traitement de l'information et des systèmes (Litis) de l’université Le Havre Normandie : dématérialisation, automatisation des flux logistiques, sécurisation, traçabilité, partage et transparence des informations. Le Litis a aussi exposé ses solutions de "simulation numérique des systèmes logistiques par de l’intelligence artificielle distribuée sur des réseaux complexes"… La gestion en virtuel 3D des équipements et infrastructures a été présentée par SCAD Engineering et les premières applications de la réalité augmentée transférables au smartport par MReality.

Développement de la logistique numérique

Ce fut aussi l’occasion d'évoquer le lancement au Havre, début 2017, de Trafis Lab, premier laboratoire de recherche public-privé créé par la douane, Haropa, Soget et l’Isel, l’école d’ingénieurs en logistique de l’université : "Nous travaillons sur la facilitation des échanges et le développement de la logistique numérique", a noté Thierry Derrey, de l’Isel. Ce premier Meet-Up était modeste. Mais l’enjeu reste de taille : rendre un port plus intelligent, a rappelé Baptiste Maurand, directeur général du Grand Port maritime du Havre, c’est "renforcer sa pérennité dans un environnement concurrentiel", ainsi que l’attractivité du territoire.

Natalie Castetz

Mercredi 12 Juillet 2017



Lu 1478 fois



     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 1/03/2013
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse