Smurfit : "Un impact économique majeur"



© Smurfit
© Smurfit
L'accident qui a entraîné sept semaines d'arrêt de production à la papeterie Smurfit Kappa de Biganos, en Gironde, a eu "un impact économique majeur" qui sera "surmonté", tandis que les causes de la rupture d'une cuve sont encore inconnues, a indiqué le PDG de l'entreprise. "Une journée d'arrêt c'est 200.000 euros, l'impact économique est majeur pour l'entreprise", a reconnu Laurent Sellier. "Notre chance est d'être sur un marché actif où il y a de la demande, et l'essentiel pour nous était une reprise rapide d'activité", rendue possible le 23 août par l'autorisation préfectorale de redémarrage. Depuis l'accident, le 5 juillet, les 450 salariés étaient au chômage technique ou en formation, mais l'inactivité de Smurfit a également affecté une centaine d'entreprises de travaux forestiers et de transport de bois.
Les causes de la rupture d'une cuve contenant de la liqueur noire - un déchet de cuisson lors de la fabrication du papier, voué à être recyclé - ne sont pour l'heure pas connues. "Je ne peux m'exprimer dès lors que l'enquête judiciaire", confiée à la gendarmerie et un expert judiciaire, "n'est pas close" et celle-ci "ne nous permet pas d'avoir accès aux pièces", a indiqué M. Sellier. "On a des éléments factuels de séquence d'événements mais qui ne constituent pas une analyse", s'est-il défendu. "L'essentiel pour nous est de comprendre ce qui s'est passé", a-t-il souligné, ajoutant n'avoir "pas trouvé d'accident similaire dans l'industrie". Selon M. Sellier, le bassin de rétention "a joué son rôle" mais n'a pu contenir la liqueur noire, "un effet de vague" l'ayant fait se répandre jusque dans un cours d'eau entraînant une pollution en dessous "des seuils autorisés", avait assuré la préfecture de Gironde. "Il y a un avant et un après 5 juillet" au sein de l'entreprise, a certifié M. Sellier, se félicitant de la création d'une "commission de suivi de site", une plate-forme d'échanges qui rassemble élus, associations, État et entreprise.

AFP

Mercredi 5 Septembre 2012


Tags : bois, gironde, smurfit



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers








Accès rapide
























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse