Soprema transite son bitume par voie d’eau


Confronté à la perte de son approvisionnement de matière première par la route, le fabricant de produits d’étanchéité Soprema a trouvé l’alternative par le Rhin, grâce à l’aménagement d’un poste de dépotage sur son site du port de Strasbourg.


© Soprema
© Soprema
Leader mondial des produits d’étanchéité pour le bâtiment, le groupe Soprema (5.100 salariés et près de 1,5 milliard d’euros en 2012) a inauguré début juin son nouveau poste de déchargement par barge de bitume sur son site et siège social au port de Strasbourg. Pour l’usine de 300 salariés, l’équipement revêt une importance tout simplement vitale. Le bitume dérivé du pétrole constitue sa matière première de base, or la fermeture de la raffinerie de Reichstett (nord de Strasbourg) la privait de son alimentation de proximité par la route assurée depuis quarante ans. "Les coûts d’approvisionnement s’en trouvaient renchéris au point de mettre en question la pérennité du site. Il nous fallait trouver une solution viable et c’est alors que nous nous sommes dit que notre embranchement fluvial pouvait apporter la clé", relate Pierre-Étienne Bindschedler, président de Soprema.

"Un nouveau poste de déchargement par barge"


Engagée dès l’annonce en 2011 de la prochaine fermeture de Reichstett, la réflexion entre l’entreprise et les pouvoirs publics a débouché moins de deux ans plus tard sur la réponse concrète. Le poste de dépotage réceptionne toutes les deux à trois semaines une barge en provenance de la raffinerie de Godorf au bord du Rhin en Allemagne distante de 380 kilomètres. Le flux totalisera 24.000 tonnes par an. "Il enlève 1.200 camions-citernes de la route chaque année et divise par 1,8 les émissions de gaz à effet de serre du site", souligne Pierre-Étienne Bindschedler.

Un investissement de 2,1 M EUR

Comprenant un nouveau quai et une cuve de stockage de 2.000 m3, l’installation a représenté un investissement de 2,1 millions d’euros sous maîtrise d’ouvrage du Port autonome qui en conserve la propriété. Soprema le "rembourse" sous forme d’une redevance de 1,2 million d’euros égale au montant investi directement par le Port autonome (le solde provient de subventions des collectivités locales). L’industriel versera la redevance en trois ans. Il disposera pendant quinze ans de l’équipement dont l’utilisation est ouverte à d’autres opérateurs le cas échéant.

Christian Robischon

Jeudi 6 Juin 2013



Lu 324 fois



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 1 Décembre 2016 - 13:21 Canal Seine-Nord : ça se précise ! €

Mardi 29 Novembre 2016 - 13:39 Nouvelle agence CFNR sur le bassin de la Seine


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse