Sotradel : première entreprise de l’Ain labellisée "Objectif CO2"


Depuis des années, Sotradel a su mener une stratégie de développement conjuguée avec un souci de respect des hommes et de l’environnement. Engagée dans une démarche volontaire de réduction des émissions de CO2 depuis 2009 et signataire de la charte CO2, cette entreprise caladoise est la première de l’Ain, et dans les vingt premières en France, à avoir obtenu récemment le label "Objectif CO2".


© Labelyseées
© Labelyseées
Le label "Objectif CO2" valorise les résultats de la charte. Piloté par l’Ademe et le ministère de l’Environnement (MEDDM), il distingue les entreprises dont les flottes de véhicules ont obtenu de hautes performances en la matière.
La flotte du groupe Sotradel est composée de 40 véhicules moteurs dont 12 Euro VI et 20 Euro V. 8 % de la flotte compte maintenant des véhicules 100 % GNV (gaz naturel véhicule).
Les camions de Sotradel Transport réalisent au total 2.700.000 km par an, essentiellement en local et grand national, et ils consomment 830.000 litres de GO par an. "Notre engagement de long terme dans la démarche CO2, incluant l’accélération du renouvellement des véhicules, la formation à l’éco-conduite, l’informatisation de la flotte, nous a fait économiser environ 6 % sur le poste gasoil soit 50.000 litres par an depuis 2010. En cumul, c’est environ 300.000 litres de gasoil économisé, soit l’équivalent de 300.000 euros", calcule Noël Comte, patron de la société qui réinvestit par tiers les économies réalisées en primes versées aux conducteurs, en formation-prévention, en financement d’investissements servant la pérennité de l’entreprise.
Prestataire logistique et organisateur de transport, Sotradel a accumulé plusieurs autres labels et certifications : Iso 9.001, Iso 14.001, Mase (Manuel Amélioration Sécurité Entreprise pour les prestations logistiques in situ), OEA et RSE. Sotradel est également copilote du projet Équilibre lancé par le cluster logistique Rhône-Alpes et soutenu par le pôle de compétitivité LUTB-RAAC, l’Ademe et Engie.

"L’universalité d’une technologie n’est pas la réalité"


Il conduit à l’expérimentation de nouvelles technologies en vue d’envisager l’alternative au gasoil avec le gaz naturel de véhicule. Sotradel a présenté en mars dernier sa station GNC, gaz naturel comprimé, sur son site d’Arnas. Cet équipement permet l’avitaillement des deux premiers véhicules d’une série à venir 100 % gaz naturel dont Sotradel a fait l’acquisition début 2016 (un porteur de 19 tonnes et un tracteur de 44 tonnes), monitorés par le Centre de recherches en machines thermiques de Dardilly. Ils assurent des tournées de distribution urbaine et régionale sur le Grand Lyon. "À terme, cette expérimentation GNV conduite au sein du consortium Équilibre nous permettra de mesurer dans la durée et dans toutes les conditions d’exploitation la pertinence du GNV en valeur d’usage, afin de pouvoir ensuite décider opportunément des bons investissements pour chaque type d’activité, au lieu de nous soumettre aux seuls avis des constructeurs", précise Noël Comte pour lequel "l’universalité d’une technologie n’est pas la réalité".
Dans un tout autre ordre d’idée, Sotradel, société innovante, a installé des fonds roulants dans des semi-remorques utilisés par ses équipes sur le site d’un client industriel. Le principe, simple, évite les risques liés aux manutentions des caristes et permet un gain de productivité. Cette initiative a été récompensée par les Mase Awards 2015.
Le groupe Sotradel emploie 200 personnes au total dont 14 alternants, du CAP au Master, une voie intelligente et concrète à laquelle Noël Comte, qui a toujours été proche du monde de la formation, recourt régulièrement. L’entreprise dispose de 6 sites logistiques développant plus de 70.000 m2. Le chiffre d’affaires cumulé 2016 passera la barre des 25 millions d’euros, en croissance organique de l’ordre de 10 % par rapport à 2015 et avec un résultat conforté.
Sotradel finalise actuellement la négociation pour l’accueil d’une nouvelle entreprise de 10 personnes et 8 véhicules moteurs dont le dirigeant s’achemine vers la retraite.

Annick Béroud

Vendredi 2 Décembre 2016



Lu 537 fois



     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 1/03/2013
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse