Stagnation à l'aéroport de Lyon-Saint-Exupéry


Après cinq années de croissance, le trafic des passagers de l’aéroport de Lyon-Saint-Exupéry ne croît que de 0,2 % en 2012 par rapport à 2011 avec l’accueil de 8.451.039 passagers. Quelques espoirs d’amélioration sont permis. Remarquons que l’aéroport de Marseille a dépassé en 2012 la barre des 8 millions de passagers.


© Lyon-Saint-Exupéry
© Lyon-Saint-Exupéry
À l'aéroport de Lyon-Saint-Exupéry, on est loin des 8,4 % de croissance en 2007 ou des 5,7 % en 2011 mais les responsables de la plate-forme espèrent que les projets concrétisés en 2012 porteront leurs fruits cette année avec notamment le lancement des vols d’Emirates en décembre dernier. D’ailleurs, si l’année a débuté avec - 4,5 % de recul en janvier, elle s’est terminée avec 5,74 % de croissance en novembre et 6,1 % en décembre.
Le trafic national représente 3.106.750 passagers soit 36,8 % du trafic total de l’aéroport. Il décroît de 1,7 % par rapport à 2011. Le score sur Paris-CDG a progressé de 9,7 % avec 472.268 passagers alors que les liaisons régionales, soit 30,3 % du trafic total, affichent une baisse de 3,4 % par rapport à 2011. EasyJet poursuit ses bonnes performances et augmente son trafic sur les destinations qu’elle dessert depuis Lyon. La réduction par Air France de sa capacité passagers sur ces mêmes escales, avec notamment des changements de types d’avions, impacte négativement le résultat. La quasi-totalité des destinations régionales déclinent : - 2 % sur Bordeaux, - 5,7 % sur Nantes, - 2,4 % sur Toulouse.

"L’A340 d’Emirates propose une capacité de 16 tonnes à chaque vol"


L’international sauve les scores. La dynamique est plus forte avec 5.260.117 passagers (62,2 % du trafic total). La progression de 2 % est portée par l’évolution des destinations européennes. L’Allemagne atteint + 4,5 % avec 732.787 passagers grâce au développement du groupe Lufthansa. L’Espagne enregistre + 13,5 % de croissance du fait d’une offre renforcée sur Barcelone avec l’arrivée en mars de la compagnie à bas coûts Vueling. L’Irlande avec Dublin bénéficie de l’augmentation de fréquences par Aer Lingus et augmente de 24,1 %. L’impact de la révolution arabe se résorbe sur les destinations tunisiennes (+ 13,9 %) et algériennes (+ 7,1 %) mais le Maroc accuse encore un score négatif de 5,7 %.

Fret : une année similaire à 2011

Le trafic low-cost représente 22 % du trafic de l’aéroport lyonnais et il progresse de 4,5 % en 2012 par rapport à 2011. Le nouveau satellite du Terminal 3 dédié à ce trafic a été mis en service en juin dernier. Le programme d’investissement pour la construction du nouveau Terminal 1-Terminal 3 est lancé. La première phase est de 110 millions d’euros pour la période 2012-2016. À terme, en 2020, la capacité passagers de ce nouvel espace sera portée à 10 millions d'euros.
Plusieurs projets ont abouti en 2012 avec notamment Emirates qui opère cinq vols par semaine depuis décembre, Vueling présente sur l’aéroport avec des vols sur Barcelone et Palma depuis mars, Lufthansa qui a ouvert une nouvelle destination vers Berlin avec cinq vols hebdomadaires ou encore XL Airways sur Punta Cana, Air Algérie sur Tlemcen et Aigle Azur également présente à Lyon.
Le fret avionné s’est stabilisé à un peu plus de 30.000 tonnes porté par le fret express et le fret camionné a dépassé les 51.000 tonnes. Parmi les faits marquants, on notera que FedEx a enregistré une progression des tonnages et a changé son appareil pour un ATR72 pour effectuer cinq fois par semaine la liaison entre Marseille, Lyon et Roissy. L’A340 d’Emirates pourrait ramener aussi du fret sur CargoPort. Chaque vol au départ ou à destination de Lyon offre une capacité de 16 tonnes environ. L’aéroport a la chance de disposer de foncier pour enrichir son offre et il accueille 80 entreprises qui emploient 1.300 personnes.

Annick Béroud

Lundi 21 Janvier 2013





Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers








Accès rapide
























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse