Suez a capté une partie du trafic du canal de Panama



Sortie nord du canal de Panama, du lac Gatun vers l'océan Atlantique, et nouveau jeu d'écluses en construction © ACP
Sortie nord du canal de Panama, du lac Gatun vers l'océan Atlantique, et nouveau jeu d'écluses en construction © ACP

Le canal de Suez a capté une partie du trafic de celui de Panama, selon l'administrateur de ce dernier, qui espère que son agrandissement permettra de récupérer une partie des flux perdus. "Personne ne pouvait se douter que le canal de Suez pouvait nous concurrencer. Mais je pense que c'est le cas et nous en avons ressenti les effets sur les dix-huit derniers mois", a affirmé Jorge Quijano, le jour où l'Égypte annonçait le début de l'agrandissement de sa voie d'eau, le 5 août.
Suez "a sapé lentement les revenus" de Panama, a-t-il affirmé. Il a souligné que le canal de Suez pouvait accueillir les plus gros porte-conteneurs alors que le trafic par le canal de Panama est limité à ceux de 5.000 EVP. "Cela donne un avantage économique significatif" à Suez, a-t-il déclaré. Ainsi, Maersk le numéro un mondial de la ligne régulière, est passé de premier client du canal de Panama à la septième place. "Si nous ne parvenons pas à terminer rapidement l'agrandissement, il est très probable que nous perdrons du trafic supplémentaire", a averti Jorge Quijano.
L'accord définitif entre les administrateurs du canal et le consortium chargé de l'agrandir, scellé en mars après deux mois de crise concernant le financement d'un surcoût de 1,6 milliard de dollars, a été signé le 1er août. Les travaux avaient toutefois déjà repris en mai après la fin d'une grève de quinze jours des ouvriers qui réclamaient des augmentations de salaires.
Le canal de Panama, par où transite 5 % du commerce maritime mondial, se trouve en phase d'élargissement pour permettre le passage de navires transportant jusqu'à 12.000 EVP. Il a été construit il y a près d'un siècle.
Ce canal de près de 80 kilomètres, traversant deux lacs – Gatun au nord et Miraflores au sud–, se dote d'un nouveau jeu d'écluses qui augmentera très sensiblement sa capacité. Leur mise en service, initialement prévue en 2014 pour le centenaire de la construction de l'ouvrage, devrait avoir lieu début 2016.


AFP

Jeudi 7 Août 2014



Lu 1053 fois



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 16:05 Le multimodal et le GNL récompensés par BP2S

Jeudi 8 Décembre 2016 - 15:42 L'ENSM vote un budget de transition


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse