TLF Overseas attend des synergies intermodales


Les opérateurs de transport déplorent le retard pris par le déploiement du Cargo Information Network (CIN) à Roissy-CDG, censé simplifier et accélérer le passage aéroportuaire français. Ils attendent beaucoup d'une future compatibilité avec le système portuaire AP+ pour créer des synergies entre les modes aérien et maritime.


© Haropa
© Haropa
"Maritime-aérien : concurrence ou complémentarité ?", tel était le thème du débat organisé le 24 juin par TLF Overseas. De l'avis général, le transport par mer, dans sa dimension conteneurisée en particulier, se développe plus rapidement que le mode aérien. Amélioration du service délivré par les armements, en terme de fiabilité notamment, maturité des chargeurs dans l'optimisation des coûts et émissions de gaz à effet de serre, et organisation des deux modes sont quelques raisons citées par les chargeurs, commissionnaires et transporteurs pour expliquer cette tendance. "La progression rapide du conteneur maritime trouve également son origine dans le transfert des marchés conventionnels", ajoute Bernard Mazuel d'APL. Rarement évoquée, la réduction du nombre d'avions tout cargo contribue aussi à la baisse des volumes de fret aérien et à son offre, de plus en plus dépendante des soutes, et donc du déploiement des réseaux passagers. Chez Air France Cargo par exemple,"les soutes représentent 75 % de notre capacité offerte en repli de 6 % depuis le début de l'année", confie Alain Malka son directeur général. Et pour couper court aux rumeurs, il assure que sa compagnie n'abandonnera pas son offre tout cargo.

Corridor logistique

En matière d'organisation, la comparaison des deux modes fait ressortir des différences sensibles sur la gestion des logistiques terrestres et, en particulier, des traitements documentaires et douaniers. De l'aveu de Patrick Legal, nouveau président de TLF Overseas, et de Thierry Ehrenbogen, directeur général de SDV LI Europe, le transport maritime et, à travers lui, les communautés portuaires "ont lourdement investi dans la fluidité du passage portuaire et le traitement des informations. Dans l'aérien, il s'agit d'une impérieuse nécessité". À Roissy-CDG, le CIN semble en effet prendre du retard à entendre la communauté aéroportuaire francilienne... Sa mise en œuvre est aujourd'hui encouragée par Haropa. Sébastien Roux de la direction commercialede Kia, déplore que le constructeur automobile "qui utilise Le Havre pour le transit de ses véhicules et Roissy-CDG pour une série de pièces et CKD,  gère des procédures différentes".

"Des passerelles sont possibles entre AP+ et le CIN"

Vu de l'étranger et étant donné l'ambition affichée de Haropa de créer un corridor logistique, le rapprochement des procédures entre les ports maritimes et Roissy-CDG trouve tout son sens en effet. En dépit de traitements divergents, "nous respectons les mêmes procédures, et nous nous adressons aux mêmes grands flux d'échanges et chargeurs. La mise en œuvre de synergies serait source de simplifications et de compétitivité", souligne Sébastien Roux. Un avis partagé par Patrick Legal et les membres de TLF Overseas pour renforcer la complémentarité des modes maritime et aérien que tous reconnaissent.

Érick Demangeon

Jeudi 4 Juillet 2013



Lu 294 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse