TLF : continuité des dossiers et nouvelles initiatives


Logistique urbaine, péages, nouvelle association EMR, palettes Europe… les sujets de réflexion et d’intervention ne manquent pas pour TLF Rhône-Alpes-Auvergne. Dans la continuité du travail accompli par Emmanuel de Bienassis, son successeur au poste de délégué régional, Jean-Christian Vialelles est à l’écoute des 400 adhérents pour contribuer à améliorer leur situation et l’évolution des filières pour lesquelles ils opèrent.


Jean-Christian Vialelles, nouveau délégué régional de TLF Rhône-Alpes-Auvergne
Jean-Christian Vialelles, nouveau délégué régional de TLF Rhône-Alpes-Auvergne
La logistique urbaine est un sujet de prédilection pour TLF Rhône-Alpes-Auvergne suivi par plusieurs partenaires à Lyon, Saint-Étienne, Grenoble et Annecy. TLF participe aux réunions de la métropole de Lyon sur les PDU et intervient à chaque fois que surgissent des réflexions sur les aires de stationnement, la voirie, la signalisation… Le CDU de Saint-Étienne est en place et trois camions au GNV, achetés par la mairie, seront livrés en mars 2016. À Lyon, une recherche de terrain pour une station de carburant au GNV est en cours de finalisation dans l’aire Corbas-Mions. Elle complétera celle qui existe déjà à Villeurbanne. TLF soutient les dossiers innovants, ce fut le cas, par exemple pour la société Citylogistics fondée par Yves Guyon et Salvatore Alaimo.
TLF est toujours mobilisé par la charte CO2 de l’Ademe qui a bien progressé en Auvergne avec plusieurs transporteurs maintenant labellisés.
TLF a aussi lancé l’association Eco Multimodal Rhodanien qui réunit les acteurs (opérateurs et utilisateurs) du multimodal de Marseille-Fos à Chalon-sur-Saône (Logirhone, Greenmodal, Naviland, BFT, Transports Lardon, GCA…) «L’objectif est de favoriser le développement du report modal sur l’axe rhodanien et de porter d’une seule voix la défense de leurs intérêts auprès des institutions publiques et privées», explique Jean-Christian Vialelles. Le président d’EMR est Rémy Crochet de Greenmodal et TLF assurera le secrétariat de cette nouvelle association. «On s’aperçoit que beaucoup de professionnels, finalement assez isolés, font en fait les mêmes demandes. Nous voulons rassembler les problèmes évoqués et apporter des solutions communes afin de faire gagner du temps et de la compétitivité à tous en parlant d’une seule voix». EMR vise à améliorer le quotidien des utilisateurs du port de Lyon par exemple avec un meilleur temps de déchargement des conteneurs ou en suivant de près les réflexions relatives aux accès à cette infrastructure majeure.


Le sujet des Palettes Europe est également mis sur la table ces dernières semaines. «Aujourd’hui, c’est la société de transport routier qui en fait l’avance, qui fournit les palettes vides à l’expéditeur pour faire son chargement et qui, à destination, les récupère. Ce système fonctionne mal, prend du temps et coûte cher. L’Italie a légiféré sur ce point. Le transporteur n’a pas à gérer les palettes, cela relève du contrat commercial entre l’expéditeur et le destinataire», indique Jean-Christian Vialelles. Une palette en bois coûte entre 6 et 7 euros, on en met environ 33 dans un camion. Il y a même un marché parallèle de la palette. La vente de palettes en bois représenterait un marché annuel en France de 300 millions d’euros.
Autre sujet sur lequel veut se pencher Jean-Christian Vialelles, celui des péages. Selon lui, il faudrait faciliter l’utilisation des autoroutes pour les transporteurs routiers, donc il faudrait qu’ils les paient moins cher, ce qui les exhorterait à délaisser les routes nationales plus dangereuses et sources de congestion. Face à Bruxelles, le sujet est délicat car il semble difficile de demander une réduction des péages pour les transporteurs français contre, par exemple, une augmentation des péages pour les transporteurs étrangers !
Jean-Christian Vialelles a envoyé un questionnaire à 400 professionnels membres de TLF afin de recenser leurs principales demandes et leurs besoins majeurs. Il a aussi l’intention de mettre en place un formateur à l’éco-conduite en 2016 et d’organiser diverses rencontres thématiques inscrites sur un calendrier établi à l’avance. Il comportera déjà la date du 26 mai 2016, jour de la tenue des Assises de TLF Rhône-Alpes-Auvergne qui feront leur retour à Charbonnières.

Annick Béroud

Mercredi 2 Décembre 2015



Lu 546 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse