Tanger-Med a pesé sur le trafic national


L’activité portuaire globale a enregistré au Maroc en 2012 un volume global de 92,3 millions de tonnes en baisse de 3,9 % en comparaison avec 2011. Selon l'Agence nationale des ports, ce recul a été largement déterminé par l’orientation négative de l’activité de transbordement au port de Tanger-Med qui a atteint 15,5 millions de tonnes (1,75 million d'EVP), en baisse de 30,6 % en termes de tonnage et 13 % en nombre d'EVP.


© TMSA
© TMSA
En 2012, le trafic national marocain (import et export) s’est chiffré à environ 76,9 millions de tonnes, marquant ainsi, selon l'Agence nationale des Ports (ANP), une croissance modérée de 4,1 %. Cette évolution recouvre une croissance de 5 % des importations et de 2,6 % des exportations.
Les ports gérés par l’ANP, qui traitent 93 % du trafic domestique national, ont enregistré au 31 décembre de 2012 un total de 71,2 Mt, soit une hausse de 3 % par rapport à l’année 2011.
Cette variation de l’activité des ports nationaux résulte d’"une hausse des importations de 3,5 %, qui ont atteint un volume de 45,4 Mt et aussi des exportations de 2,1 % avec un volume de 25,8 Mt", souligne l'administration marocaine.

Stagnation des phosphates et dérivés

L’année écoulée s’est caractérisée par une "stagnation du trafic des phosphates et dérivés". Le volume global de cette filière s’est élevé à 23,1 Mt, en stagnation de 0,7 % par rapport à 2011.
Selon l'administration portuaire, cette évolution s’explique notamment par la régression des ventes à l’étranger du phosphate brut et de l’acide phosphorique qui ont atteint respectivement, des volumes de 9,6 Mt et 3,6 Mt, soit - 2,5 % et - 12,5 % comparativement à l’année précédente. L'ANP relève également un recul de 3,6 % des importations du soufre.
Ces variations négatives ont été partiellement compensées par une augmentation de 25,2 % des exportations des engrais, avec un volume de 4,6 Mt, tirée par la hausse de la demande mondiale pour les fertilisants.
Du côté des produits énergétiques, l'administration note que les importations du charbon et de coke ont atteint en 2012 environ 6 Mt, en hausse de 3,1 %. Quant aux hydrocarbures, ils ont marqué une progression de 8 %, avec un volume global de 15,9 Mt, dont 4 % ont transité par le port de Tanger-Med. "L’évolution positive de ce trafic s’explique notamment par une bonne orientation de l’activité raffinage avec un volume global des importations du pétrole brut de 5,4 millions de tonnes, soit + 9,7 % par rapport à 2011", souligne l'ANP.
L'agence souligne une augmentation de 5,9 % des importations des produits raffinés, dont notamment 2,7 Mt de gasoil (en hausse de 17,8 %), 2,7 Mt de fuel (en hausse de 5,2 %) et 2 Mt de GPL (en progression de 6,3 %).
Une reprise de l’activité de cabotage est également observée, avec une hausse de 1,3 % permettant d'atteindre un volume de 1,5 Mt, et une progression de 28,8 % des exportations des produits raffinés avec un volume de 1,1 Mt.
L’activité globale conteneurisée s’est chiffrée à 2.791.000 EVP, en baisse de 8 % par rapport à 2011. À 1.751.000 EVP, le trafic en transbordement traité sur les terminaux du port de Tanger-Med a enregistré une baisse de 13 % par rapport à l’année dernière en raison des perturbations sociales qu’a connu le hub tangérois en 2012. En termes de tonnage, cette activité a achevée l'année sur une chute de 30,6 % à 15,4 Mt.
Sur le plan national, le conteneur a dépassé la barre du million d'EVP l'an dernier, marquant une hausse de 1,8 %. En ce qui concerne les ports gérés par l’ANP, ils ont enregistré un volume de 965.000 EVP, en progression de 2,6 % par rapport à l’année 2011.

"La filière conteneurs en baisse de 8 %"


Au total, Tanger-Med a traité en 2012 un trafic global de 1.828.000 EVP (dont 1,751 M EVP de conteneurs en transbordement), en baisse de 12,8 %. Quant à Casablanca, il a achevé l'année sur une activité de 840.000 EVP, en progression de 3,4 % par rapport à 2011. Enfin, Agadir a comptabilisé 125.000 EVP, soit - 2,1 %, "en raison notamment de la baisse des exportations des agrumes et primeurs (- 30 %) par cette technique de transport", relève l'ANP.
L'administration portuaire marocaine souligne que le trafic TIR, pour sa part, a atteint un volume de 192.000 unités, marquant ainsi une hausse de 2,2 % par rapport à l’année précédente. Pour les ports gérés par l’agence nationale, cette activité a enregistré un volume de 14.500 unités, "accusant ainsi une forte baisse de 34 % par rapport à l’année 2011".
De son côté, le trafic de véhicules a atteint 182.500 unités au terme de l’année 2012, dont 56 % ont transité par le port de Casablanca, enregistrant ainsi une hausse de 59,7 %, qui recouvre une progression de 22,7 % des importations et une croissance de 170 % des exportations. La bonne tenue de l’activité d’assemblage des véhicules neufs est à l'origine de la bonne orientation de ce trafic.
L'agence nationale mentionne que les importations des céréales se sont chiffrées à 6,9 Mt, en hausse de 17,6 % par rapport à l’année 2011. Cette progression est due aux mesures douanières nationales visant à encourager les importations au dernier trimestre de l'année.
Enfin, le nombre des passagers ayant transité par les ports marocains a accusé en 2012 une baisse de 3 % par rapport à l’année précédente, atteignant 3,7 millions de passagers, dont 57 % ont transité par le port de Tanger-Med. Pour les touristes de croisières, les ports du pays ont accueilli 458.000 croisiéristes à fin 2012, en hausse de 3,6 % par rapport à l’année 2011.

Vincent Calabrèse

Mardi 16 Avril 2013





Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 24 Avril 2013 - 14:56 Le Maghreb, un partenaire phare pour Marseille


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers








Accès rapide
























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse