Tap Portugal : pas de plan social tant que l'État sera actionnaire


Le gouvernement portugais a approuvé le cahier des charges que devra respecter le futur repreneur de la compagnie aérienne Tap, lui interdisant notamment de mettre en œuvre un plan social "tant que l'État sera actionnaire".


Les adhérents des syndicats signataires seront protégés © Tap Portugal
Les adhérents des syndicats signataires seront protégés © Tap Portugal
Le Portugal a clarifié sa position à propos du sort de la compagnie aérienne nationale Tap. "Il n'y aura pas de licenciements collectifs pendant 30 mois ou tant que l'État sera actionnaire", a déclaré le secrétaire d'État aux Transports, Sergio Monteiro, à l'issue du conseil des ministres. Neuf des douze syndicats de la Tap avaient levé un appel à la grève pendant les fêtes de fin d'année après avoir conclu un accord avec le gouvernement sur leur participation à la rédaction du cahier des charges.
La protection contre les licenciements collectifs concerne uniquement "les salariés représentés par les syndicats ayant souscrit cet accord", a précisé Sergio Monteiro. Les trois autres syndicats, qui représentent 60 % des salariés de la Tap dont les hôtesses et stewards, s'opposent catégoriquement à la privatisation de l'entreprise et avaient refusé de négocier avec le gouvernement.

Développer le hub de Lisbonne

À la recherche de fonds privés pour financer le développement de la Tap, le gouvernement portugais de centre droit a décidé à la mi-novembre de mettre en vente 66 % de la compagnie, après l'échec d'une première tentative de privatisation en décembre 2012. Le but est de céder 61 % du capital de l'ensemble du groupe Tap par vente directe à un ou plusieurs investisseurs et de réserver 5 % aux salariés. Le gouvernement compte désigner le repreneur de la Tap d'ici la fin juin, soit à peine quelques mois avant le terme de son mandat, a réaffirmé Sergio Monteiro.
L'État aura ensuite une option de vente sur les 34 % restants qu'il pourra exercer pendant deux ans à condition que l'acquéreur respecte le cahier des charges. Selon ce document, le repreneur de la Tap devra conserver sa part du capital pendant cinq ans et investir dans l'entreprise qui est endettée à hauteur de près d'un milliard d'euros. Le gouvernement tient notamment à ce que la Tap, première compagnie européenne pour les liaisons avec le Brésil, continue de développer le hub de Lisbonne.

AFP

Lundi 19 Janvier 2015



Lu 24 fois



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 1 Décembre 2016 - 14:36 Bombardier livre son premier CS300 à Air Baltic €


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse