Tap Portugal rééchelonne sa dette auprès des banques


La compagnie aérienne portugaise Tap est parvenue à un accord avec ses principales banques créancières sur le rééchelonnement d'une partie de sa dette, a annoncé le gouvernement, ouvrant la voie à une remontée de l'État à hauteur de 50 % du capital.


Les salariés de Tap pourront exercer leur option d'achat dès ce premier trimestre © A4E
Les salariés de Tap pourront exercer leur option d'achat dès ce premier trimestre © A4E
Tap Portugal a annoncé lundi 23 janvier la rééchelonnement de sa dette auprès des banques. L'échéance d'un emprunt de 120 millions d'euros, à l'origine remboursable en novembre, a été allongée jusqu'à 2022, a précisé un porte-parole du ministère aux Infrastructures, confirmant une information du "Jornal de Negocios". Les trois banques impliquées dans l'opération sont la banque publique Caixa geral de depositos (CGD) et deux établissements privés, la BCP et Novo Banco.
Le gouvernement socialiste avait annoncé en février 2016 son intention de porter la part de l'État dans Tap de 39 à 50 %, revenant ainsi partiellement sur une privatisation décidée par le précédent exécutif de droite. Jusqu'alors, le consortium Atlantic Gateway, formé par David Neeleman, PDG de la compagnie aérienne brésilienne Azul, et son associé portugais Humberto Pedrosa, détenait 61 % du capital de Tap. La part des actionnaire privés pourrait baisser à 45 %, si les salariés, qui ont droit à 5 % du capital, exerçaient leur option d'achat. Le lancement de cette offre réservée aux salariés est prévu au premier trimestre, a précisé le porte-parole.

Plus de 10.000 salariés

Tap, qui compte plus de 10.000 salariés, s'était retrouvée en 2015 à court de trésorerie. Sa dette totale avoisine désormais les 700 millions d'euros, selon le gouvernement. La compagnie a enregistré un nouveau record de personnes transportées en 2016 avec 11,7 millions de voyageurs, notamment grâce à ses vols à destinations des États-Unis.

AFP

Mardi 24 Janvier 2017



Lu 308 fois



Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 15 Septembre 2017 - 14:36 Fin de la mêlée autour du dépeçage d'Air Berlin €


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 1/03/2013
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse