Tap Portugal renoue avec les bénéfices en 2016


Les comptes de la compagnie aérienne Tap Portugal sont sortis du rouge en 2016, affichant un bénéfice net de 34 millions d'euros, contre une perte de 99 millions d'euros l'année précédente.


Tap est passée d'une des plus anciennes flotte d'Europe à la plus jeune © Tap
Tap est passée d'une des plus anciennes flotte d'Europe à la plus jeune © Tap
Tap Portugal renoue avec les bénéfices en 2016, a annoncé la compagnie aérienne mercredi 1er mars. Ce retour aux bénéfices est notamment dû à une réduction des coûts d'exploitation, en recul de 10 % à 2,04 milliards d'euros, qui a largement compensé la baisse de 6,5 % du chiffre d'affaires, à 2,24 milliards d'euros.

Croissance sur les États-Unis

Tap, dont les comptes étaient repassés dans le rouge en 2014 après cinq années de bénéfices, a également profité d'un plan d'expansion sur le marché nord-américain, a précisé la compagnie dirigée depuis juin 2015 par le consortium américain Atlantic Gateway. À la tête du consortium, l'homme d'affaires américano-brésilien David Neeleman a développé le marché Outre-Atlantique, Tap disposant depuis juin 2016 de deux nouvelles liaisons vers New York et Boston en plus de celles vers Miami et Newark.
Tap Portugal a transporté un nombre record de 11,7 millions de passagers en 2016, soit une hausse de 3,5 % par rapport à l'année précédente. La plus forte croissance a été enregistrée sur les vols à destination des États-Unis, avec une hausse de 65 %.
Tap a mis aussi en avant "les gros investissements" effectués par ses nouveaux actionnaires, permettant notamment "la rénovation totale de la flotte régionale, qui est passée d'une des plus anciennes d'Europe à la plus jeune". Après avoir privatisé Tap à 61 % en 2015 sous l'impulsion du gouvernement de droite de l'époque, l'État portugais avait annoncé début 2016 remonter à 50 % du capital après l'arrivée au pouvoir d'un exécutif socialiste. Tap, qui compte plus de 10.000 salariés, s'était retrouvée en 2015 à court de trésorerie. Sa dette totale a été entre-temps réduite, avoisinant désormais les 700 millions d'euros.

AFP

Jeudi 2 Mars 2017



Lu 324 fois



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 16 Novembre 2017 - 15:00 Le trafic des aéroports parisiens en hausse €


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 1/03/2013
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse