Taxe foncière : la Ville du Havre refuse d'exonérer son port


Le conseil municipal extraordinaire du Havre a voté la suppression pour 2015 de l’exonération de la taxe foncière sur les propriétés bâties situées dans l’emprise du Grand Port maritime. Le port du Havre devra régler au total près de 7 millions d'euros à une dizaine de communes concernées.


Depuis la dernière loi de Finances rectificative, les collectivités territoriales peuvent supprimer ou limiter l’exonération de taxe foncière pour leur port © Haropa
Depuis la dernière loi de Finances rectificative, les collectivités territoriales peuvent supprimer ou limiter l’exonération de taxe foncière pour leur port © Haropa
Les élus avaient jusqu’au 21 janvier pour délibérer. Réuni lundi 19 janvier, le conseil municipal extraordinaire du Havre a voté à l’unanimité la suppression de l’exonération de cette taxe prévue par la loi de finances rectificative du 29 décembre 2014. Montant en jeu : 2,7 millions d'euros.
Historiquement, depuis soixante-treize ans, les ports autonomes et ceux gérés par les chambres de commerce bénéficiaient d’un dégrèvement de la taxe foncière sur les propriétés bâties (TFPB), par les décisions ministérielles du 11 août 1942 puis du 27 avril 1943. L'État compensait et les communes, bénéficiaires de l’impôt la percevaient. Le 2 juillet 2014, dans un arrêt concernant La Rochelle, le Conseil d'État a considéré que les nouvelles missions des ports devenus Grands Ports maritimes depuis 2008, ne justifiaient plus le maintien des exonérations de taxes foncières.

Répercuter l'impôt

Mais voilà que la loi de Finances rectificative du 29 décembre 2014 (article 33 de la loi n°2014-1655) exonère finalement les ports, pour ne pas fragiliser leur situation économique et financière. Cependant, un article additionnel donne aux collectivités territoriales et établissements publics de coopération intercommunale le droit de déroger à cette dérogation : ils peuvent supprimer ou limiter l’exonération à condition que la délibération soit prise avant le 21 janvier 2015.
Pour le Grand Port maritime du Havre (GPMH), dont le territoire s’étend sur une dizaine de communes, le montant total s’élève à 6,9 millions d’euros. Le GPMH étudie actuellement, selon son président du Directoire Hervé Martel, la répartition de l'impôt à répercuter sur les entreprises occupant le domaine portuaire.

Natalie Castetz

Jeudi 22 Janvier 2015



Lu 601 fois



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 16:05 Le multimodal et le GNL récompensés par BP2S

Jeudi 8 Décembre 2016 - 15:42 L'ENSM vote un budget de transition


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse