Tepmare : le transitaire indépendant poursuit son développement


Attaché à son statut de transitaire indépendant, Tepmare poursuit son développement. Quelques embauches, une nouvelle agence, l’obtention de l’agrément Iata, un intérêt pour les réseaux sociaux… figurent parmi les faits récents que la société a présentés à ses clients et partenaires le 24 novembre lors d’une soirée célébrant ses 25 ans "dépassés" et organisée au "Sucre", un ancien lieu emblématique de Lyon-Confluent en matière d’échanges portuaires.


Les quatre associés de Tepmare © Tepmare
Les quatre associés de Tepmare © Tepmare
Spécialiste du transport de vins et spiritueux mais aussi de produits chimiques, bois, papier, produits industriels divers et agroalimentaires sur les États-Unis, l’Australie, l’île de La Réunion (cinq personnes à Saint-Paul) et la Chine, Tepmare, ce professionnel reconnu, réalise environ 20 millions d’euros de chiffre d’affaires et il emploie trente-sept personnes. Le chiffre d’affaires reste assez stable mais le bénéfice est en hausse ainsi que les volumes traités. Tepmare a récemment conservé plusieurs jeunes issus de l’alternance, une formation à laquelle recourt massivement l’entreprise.
À deux pas du port du Havre, Tepmare a récemment ouvert un bureau où travaille une personne et bientôt deux pour accompagner les demandes des clients. "Nous avons aussi obtenu, en juin, l’agrément Iata. Aujourd’hui, nous pouvons traiter directement avec les compagnies aériennes, ce qui nous permet d’être plus réactifs et de proposer de meilleurs tarifs. Nous créons une compétence supplémentaire en interne", explique Willy Martinez, directeur général de Tepmare qui représente avec un autre associé, Thomas Desglis, directeur du développement, la "relève" sur les pas des fondateurs, David Kimelfeld et Gilles Faveyrial.

"Un nouveau bureau à deux pas du port du Havre"


Tepmare est certifié OEA Full et a une forte image en matière d’export maritime qui représente environ 95 % de l’activité mais l’aérien devrait progresser. Même si le relationnel s’améliore au fil des années avec les douanes, Willy Martinez estime qu’il y a encore des efforts à faire surtout envers les sociétés certifiées OEA et OEA Full. À propos du nouveau Code des douanes, il remarque : "Aujourd’hui, nous avons un bureau de référence, notre siège, où toutes nos déclarations sont traitées, libres aux douanes de Lyon de déclencher des contrôles inopinés sur les marchandises. Cependant, ils seront effectués par les bureaux de douanes situés principalement dans les ports où les marchandises sont regroupées. Auparavant, les déclarations étaient réalisées dans les ports avant le chargement si les marchandises ne passaient pas par Lyon". Quant à l’autoliquidation de la TVA due à l’importation, Willy Martinez estime que les "excédents de trésorerie dégagés permettent à Tepmare de soutenir par exemple davantage ses transporteurs routiers souvent insuffisamment suivis par les banques".
Tepmare a reconfiguré son site internet, adopté pleinement les réseaux sociaux et créé une chaîne Youtube où la société présente ses savoir-faire, le métier de transitaire, une initiative réalisée en deux langues. Ces décisions apportent un gain supplémentaire rapide en matière de visibilité de l’entreprise. En un mois de lancement, plus de cinquante demandes de cotations sont passées par les réseaux sociaux et ce nouveau réflexe est en nette augmentation.

Annick Béroud

Mercredi 30 Novembre 2016



Lu 354 fois



Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 14:12 Port de Lyon : le fer porte la croissance


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse