Tepmare, spécialiste des vins de La Réunion à l’Australie


Quand Willy Martinez a intégré Tepmare il y a une vingtaine d’années, ce transitaire lyonnais comptait quatre salariés. Aujourd’hui, Tepmare emploie trente-deux personnes, traite près de 11.000 conteneurs par an et, dans le Rhône, cette entreprise, dirigée par David Kimelfeld et Gilles Faveyrial, fait partie des transitaires indépendants les plus reconnus.


© Tepmare
© Tepmare
Tepmare compte quelques «fiefs» de longue date où cette SAS réalise l’essentiel de son chiffre d’affaires qui devrait atteindre les 21 millions d’euros cette année. L’entreprise a une activité forte sur l’Australie et les États-Unis pour des trafics industriels et de papier et aussi de vins et spiritueux. Elle traite entre 15 et 20 conteneurs 20 pieds ou 40 pieds feeder (en température dirigée) par mois. Tepmare duplique en Chine le schéma de transport et de logistique établi pour les États-Unis. L’entreprise opère avec un commissionnaire de transport chinois qui a plusieurs bureaux dans ce vaste pays et son siège social à Hong Kong, porte d’entrée toujours prisée pour des raisons de taxes et de droits de douanes. «Les Chinois figurent parmi les gros acheteurs de cognac. Les vins sont souvent offerts en cadeau avec une grande observation des prix pour celui qui le reçoit. Nous nous démarquons de nos concurrents car nous connaissons beaucoup de vignobles en direct notamment en Bourgogne, Bordeaux, vin le plus demandé, et Maconnais. Nous organisons les enlèvements et nous pouvons proposer des coûts optimisés», observe Willy Martinez, directeur administratif et financier. L’Incoterm choisi pour la Chine est essentiellement l’ex Works. Tepmare visitera début novembre le salon mondial Wine & Spirit de Hong Kong (1.000 exposants) et exposera sur le 18e salon Food and Hospitality China (section Prowine China) de Shanghai mi-novembre avec les Champagnes Aspasie. En 2013, l’importation de vins à Hong Kong a atteint au total 800 millions d’euros.
Aux États-Unis, Tepmare achemine trois à quatre conteneurs par semaine notamment dans la région de New York où l’entreprise collabore avec USA Wine, un importateur reconnu qui possède toutes les licences d’importation de vins et spiritueux.

"Implication du transitaire dans le système de certification OEA"


Depuis son origine, Tepmare travaille avec La Réunion et est implantée à Saint-Paul où deux à quatre conteneurs sont expédiés par semaine pour divers secteurs dont la grande distribution. Les opérations de groupages se font sur le port de Lyon avec Transagrue. Quatre personnes s’activent dans l’océan Indien tandis que deux personnes sont dédiées à cette île à Lyon. Tepmare utilise le fleuve mais le plus souvent le camion pour rejoindre Fos avant un voyage de dix-neuf jours.
Depuis avril 2012, le transitaire lyonnais traite les opérations de douanes. «Le port du Havre continue malheureusement à restreindre l’accès au système informatique aux transitaires non portuaires havrais alors que nous, transitaires, avons payé depuis des années les systèmes informatiques portuaires et douaniers. Nous attendons de pouvoir travailler sur les mêmes pieds d’égalité que nos confrères havrais. Nous déplorons cette situation et nous sommes en contact avec TLF sur ce sujet mais les choses ne bougent pas vite», relève Willy Martinez.
Certifiée OEA Full, depuis décembre 2011, la société Tepmare participe à l’opération pilote «Pack OEA Transport Routier» menée par TLF et la direction générale des douanes. «Il s’agit de promouvoir les certificats OEA auprès des transporteurs routiers afin d’avoir toute la chaîne de transport certifiée et aussi d’anticiper le nouveau code des douanes européen qui devrait entrer en vigueur en 2016». Sur ce dossier, Tepmare est le seul transitaire indépendant aux côtés de grands groupes comme SDV, Bolloré, Geodis, Crystal Group, Ziegler ou Heppner. Dans ce cadre, la société lyonnaise parraine la société Hexatrans de Mions sur le chemin de la certification OEA…

Annick Béroud

Mardi 2 Septembre 2014



Lu 442 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse