Total La Mède : inquiétude de la CGT sur l'avenir du site



© Ortec
© Ortec
La CGT de la raffinerie Total de La Mède (Bouches-du-Rhône) a fait part lundi 1er septembre de sa grande "inquiétude" à la suite des déclarations récentes du PDG du groupe, souhaitant une réduction des capacités de raffinage en France. "Nous sommes très inquiets. Lorsque le PDG évoque des transformations, cela signifie des centaines d'emplois en moins. Il s'agira forcément d'un plan social déguisé", a déclaré le secrétaire de la CGT à La Mède, Julien Granato. "La direction locale nous a indiqué qu'il n'y avait pas de visibilité de notre activité au-delà de 2015", a ajouté le responsable syndical. La raffinerie de La Mède emploie 500 personnes, hors intérimaires, et fait vivre environ 1.300 sous-traitants, selon lui. Elle sera mise à l'arrêt fin septembre pour trois mois, dans le cadre des opérations de mise en sécurité. La CGT a d'ailleurs déposé un droit d'alerte en CCE en août, à laquelle la direction devrait apporter des réponses lors d'un comité central d'entreprise fin septembre au siège du groupe à La Défense, selon Julien Granato.
Dans un entretien à "Ouest-France" le 23 août, le PDG de Total, Christophe de Margerie, a indiqué qu'il entendait réduire ses capacités dans le secteur en perte du raffinage en France. "Sur la France, on perd énormément d'argent toutes activités confondues. Sur le raffinage, les pertes sont même supérieures à tous les gains faits par ailleurs dans l'Hexagone", a déploré le dirigeant. "Ce n'est tout simplement pas durable ! Ces pertes sont structurelles et se répètent chaque année. Ce n'est pas parce qu'une entreprise comme Total a des moyens importants qu'elle doit financer des foyers de pertes". "Cela veut dire qu'il y a encore des adaptations à faire sur les sites de Total en France. Nous devons continuer notre politique d'anticipation et de reconversion industrielle, même si cela suppose de vrais changements", a ajouté le patron de la principale capitalisation du CAC 40.

AFP

Mardi 2 Septembre 2014



Lu 94 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse