Total condamné pour pollution de la Loire


Total a été condamné mardi 17 janvier à 300.000 euros d'amende pour pollution, conformément aux réquisitions du parquet, après la fuite de fuel de sa raffinerie de Donges en mars 2008 qui avait pollué l'estuaire de la Loire.


© Total
© Total
Total a été condamné à 300.000 euros d'amende pour la pollution de la Loire en 2008. Le tribunal correctionnel de Saint-Nazaire a reconnu une double négligence de la part du groupe pétrolier qui, selon lui, "a très insuffisamment entretenu les canalisations" et mis en place "un système de surveillance du site très largement lacunaire". En revanche, les réparations pour préjudice écologique demandées par certaines associations parties civiles, n'ont pas été accordées. "L'affaire de l'«Erika» avait introduit dans le droit français - c'était une avancée - le préjudice écologique", a rappelé Me Olivier Mechinaud, avocat de quatre associations environnementales, dont Bretagne vivante. "À Saint-Nazaire, ce préjudice écologique n'est plus indemnisable", a-t-il déploré.
Il était reproché à la société Total Raffinage Marketing, en tant que personne morale, le déversement de fuel-soute "dans les eaux souterraines superficielles ou de la mer", le rejet de cet hydrocarbure "nuisible pour le maintien ou la consommation de la faune ou de la flore" et l'"exploitation non conforme d'une installation classée autorisée". Le groupe a cependant été relaxé de cette dernière infraction.
Le Conseil général de Vendée et la région des Pays de la Loire se sont vu par ailleurs accorder 50.000 euros chacun au titre du préjudice moral, la Ligue de protection des oiseaux (LPO), FNE et la commune de La Plaine-sur-Mer 20.000 euros chacune. Au total, 21 des 24 parties civiles se sont vu accorder des indemnisations au titre du préjudice moral.

Fuite de 500 tonnes de fuel

Le 16 mars 2008, une fuite de fuel était signalée par Total sur une canalisation de la raffinerie. D'abord sous-évaluée, la pollution se révélera bien plus importante que prévu avec 500 tonnes de perdues, dont 180 tonnes se sont dispersées dans le milieu très fragile de l'estuaire de la Loire. Trois mois et demi avaient été nécessaires pour nettoyer 90 km de côtes de l'estuaire et du littoral.

AFP

Mercredi 18 Janvier 2012





Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers








Accès rapide
























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse