Total se rapproche de ses records


Les prix élevés de l'or noir ont permis à Total d'engranger de nouveau l'an dernier des bénéfices astronomiques de plus de 12 milliards d'euros, un niveau qui rapproche le géant pétrolier français de ses records historiques.


© Total
© Total
Total se rapproche de ses records avec 12 milliards d'euros de bénéfices. Le patron du groupe, Christophe de Margerie, s'est efforcé de déminer par avance les critiques récurrentes sur ces "profits insolents", en faisant valoir sa contribution à l'économie française. Comme à l'habitude, les résultats publiés par Total ont de quoi donner le tournis, avec un bond de 16 % sur un an du bénéfice net 2011, à 12,27 milliards d'euros, et de 11 % du bénéfice net ajusté (qui exclut les effets de stocks et autres éléments exceptionnels) à 11,42 milliards. Le chiffre d'affaires a lui aussi grimpé de 16 % à 184,7 milliards d'euros.

Baisse de production liée à la Libye

Cette nouvelle envolée est liée aux cours très élevés du pétrole brut l'an dernier, le prix moyen du baril de Brent ayant grimpé de 40 % à 111,3 dollars. La flambée des cours a compensé une légère baisse de la production du groupe et la morosité persistante de ses activités de raffinage. Total a vu sa production d'hydrocarbures reculer de 1 % l'an passé, à 2,346 millions de barils équivalent pétrole par jour (Mbep/j). Cette baisse est liée notamment au conflit en Libye, ainsi qu'aux difficultés persistantes dans l'"aval", c'est-à-dire les activités de raffinage et de distribution de produits pétroliers, dont le résultat opérationnel a reculé de 7 % à 1,08 milliard.
Les résultats du groupe sont les meilleurs depuis ceux de l'exercice 2008. Cette année-là, Total avait dégagé un bénéfice net ajusté de 13,9 milliards d'euros, profitant à la fois de prix de l'or noir très élevés (avec un sommet absolu à 147 dollars le baril) et d'activités de raffinage en pleine forme. Sur le seul quatrième trimestre 2011, le bénéfice net a augmenté de 13 % à 2,29 milliards, et le bénéfice ajusté de 7 % à 2,725 milliards, pour une production stable à 2,384 Mbep/j. Total a confirmé son objectif d'une hausse de sa production de 2,5 % par an en moyenne entre 2010 et 2015.

Frédéric Pouchot

Vendredi 10 Février 2012


Tags : énergie, total



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers








Accès rapide
























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse