Toyota va progressivement reprendre la production à Tianjin


Toyota a annoncé mercredi 26 août la reprise progressive de la production sur son site chinois de Tianjin, après un arrêt de près de deux semaines consécutif aux explosions meurtrières qui ont dévasté la zone le 12 août.


Toyota assemble chaque année 440.000 voitures à Tianjin © Bloomberg
Toyota assemble chaque année 440.000 voitures à Tianjin © Bloomberg
"À compter du 27 août, nous allons progressivement redémarrer la production à Tianjin", a indiqué Toyota. "Nous agirons avec prudence", a promis la compagnie, assurant "privilégier la sécurité avant toute chose". La première journée sera consacrée aux préparatifs et la reprise elle-même n'interviendra que vendredi 28 août. "Pour l'heure, nous avons inspecté les installations et effectué des tâches de maintenance", a précisé Toyota.

4.700 véhicules endommagés

Le géant de l'automobile a dit ne pas être en mesure à ce stade d'évaluer le manque à gagner, précisant simplement que 4.700 véhicules entreposés sur les lieux ont été endommagés. "Nous prendrons ultérieurement des décisions quant à un rattrapage de la production, à travers des heures ou rotations supplémentaires, en fonction de l'état des installations", a-t-il déclaré. En revanche, les ventes ne devraient pas être "significativement affectées", a ajouté Toyota, qui assure "disposer d'une certaine quantité de stocks" pour satisfaire la demande. Il "ajustera ensuite la production" en conséquence.
La production devait initialement être relancée le 17 août après les congés d'été mais les violentes déflagrations, qui ont fait 135 morts, ont bousculé ses plans. Le constructeur a déploré 67 blessés parmi ses 12.000 employés. Le groupe japonais assemble chaque année quelque 440.000 voitures sur le site de Tianjin FAW Toyota Motor (TFTM), soit près de la moitié de sa production en Chine. Le gouvernement chinois a promis de mener une enquête "rigoureuse" sur les cause de la tragédie, qui a suscité de vives inquiétudes quant à la dispersion de polluants toxiques dans l'air et les eaux de la ville, peuplée de quelque 15 millions d'habitants et située à environ deux heures de route de Pékin.

AFP

Mercredi 26 Août 2015



Lu 203 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse