Trafic de fret a ralenti en 2014 sur l’aéroport Nice


Si le trafic passager, avec plus de 11,6 millions de voyageurs, progresse de 1 % et conforte Nice comme première plate-forme de province, le fret a enregistré une légère décote de 5 %.


L'aéroport de Nice-Côte d'Azur a traité l'an dernier 17.000 tonnes de fret, hors camionné
L'aéroport de Nice-Côte d'Azur a traité l'an dernier 17.000 tonnes de fret, hors camionné
Pour 2014, le trafic de fret (avionné, camionné et express) sur l’aéroport niçois s’élève  à 20.237 tonnes (- 5 %). Le tonnage baisse régulièrement depuis 2010 où il avait atteint près de 23.000 tonnes. L’importation reste stable (7.656 tonnes) alors que l’export chute de 8 % (12.671 tonnes). Par type de transport, l’avionné est en retrait de 6 % (10.917 tonnes soit 55 % du tonnage global), un peu moins que le fret camionné (5.018 tonnes, - 7 %)  alors que le fret express reste stable (4.342 tonnes). À titre de comparaison, le trafic fret à Nice fait jeu égal avec celui de Bordeaux mais il le dépasse pour l’avionné.

Camionné vers Marseille et Gênes

Sur le Terminal Cargo de Nice-Côte d’Azur (14.000 m2), l’opérateur WFS règne désormais en maitre. "Outre WFS, il reste encore Swissport qui assiste deux à trois compagnies comme Aeroflot ou Aer Lingus, c’est un quasi-monopole en assistance fret, souligne Pierre Mathez, PDG de Mathez Freight Forwading. La gestion devient difficile, on ne peut plus faire de prévisions. Les chargeurs se décident à la dernière minute, fonctionnent en flux tendu". Pour l’aéroport, le fret de luxe (parfum, cosmétique, accessoires…) reste majoritaire avec 50 % du tonnage. Il s'exporte vers les pays pétroliers d'Afrique mais aussi vers l'Asie. À l’import, ce sont les matériels électroniques, les bijoux, les vêtements et aussi des huiles essentielles pour les industriels de la parfumerie grassois en provenance d'Asie qui dominent. "Nous avons une forte activité grâce aux grands salons et festivals qui se déroulent à Cannes, Nice ou Monaco", explique Pierre Mathez.

"Emirates truste le fret avionné vers l'Asie"


Il y a aussi quelques transports spécifiques comme les satellites produits par Thales Alenia Space à Cannes qui nécessitent l’utilisation d'Antonov. Emirates, avec son quotidien Nice-Dubaï et son B777, truste le fret avionné vers l'Asie. Il est également présent sur le fret camionné pour les préacheminements vers ou depuis Marseille et Gênes. Vers les États-Unis, Delta Airlines, grâce à sa ligne Nice-New York, assure l’essentiel du fret avionné sur cette destination. D’autres compagnies sont présentes comme British Airways, Swiss, Turkish Airlines, Lufthansa ou Tunisair via les soutes des avions passagers. "L’aéroport rêve de l'ouverture d’une ligne directe vers l'Asie, or le fret en soute contribue à hauteur de 10 à 15 % aux recettes d’un vol long-courrier", estime Pierre Mathez.
Ce dernier observe depuis quelques années un recours de plus en plus fréquent au fret maritime au détriment de l’aérien pour les longues distances en raison d'un coût concurrentiel. "Et même pour des quantités réduites (150 kg). Pour les chargeurs, il s’agit aussi de respecter les normes environnementales à travers le bilan carbone", constate-t-il.

Michel Bovas

Mercredi 21 Janvier 2015



Lu 480 fois



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 15:12 Fort rebond du fret aérien mondial en octobre


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse