Trafic en baisse dans les ports du Languedoc-Roussillon


Les ports de commerce du Languedoc-Roussillon ont connu un premier semestre délicat avec Sète (Hérault), plombé par l'interruption des liaisons avec le Maroc, et Port-la-Nouvelle (Aude) qui a vu le trafic des céréales chuter.


© Port-la-Nouvelle
© Port-la-Nouvelle
Le trafic est en baisse au premier semestre dans les ports du Languedoc-Roussillon. À Sète, l'activité passagers a diminué de 5 % par rapport aux six premiers mois de 2011, du fait de la suspension des liaisons avec le Maroc entre janvier et juin 2012, trois ferries marocains ayant été immobilisés pour des impayés. D'ordinaire, "ce trafic de 200.000 passagers par an induit du travail sur le port et en dehors : restaurants, hôtels, gîtes", a expliqué Marc Chevallier, président du port. La liaison a repris le 28 mai vers Tanger et Nador, effectuée par l'opérateur italien Grandi Navi Veloci.
Pour les marchandises, les vracs solides ont baissé de 11 % à 479.538 tonnes, notamment en raison d'une très mauvaise campagne céréalière (seulement 3.000 tonnes contre 53.000 tonnes en 2011), alors que les vracs liquides ont progressé (+ 7 %), de même que le trafic de bétail grâce à l'acquisition d'une nouvelle passerelle (90.000 têtes exportées contre 60.000 en 2011).
À Port-la-Nouvelle, le trafic des marchandises a baissé de 23 % à 923.653 tonnes, plombé par les céréales (- 60 % par rapport à 2011). "Les importants contrats sur l'Algérie que nous avons connus lors du premier semestre 2011 ne se sont pas renouvelés en 2012", a expliqué Laurent Mouillie, directeur commercial du port. Les autres trafics sont en augmentation.

Projet d'extension à Port-la-Nouvelle

Autre mauvaise nouvelle pour le port de l'Aude, l'investisseur malaisien Sime Darby Plantation, annoncé début 2011 pour implanter une usine de transformation d'huile de palme, devrait se retirer, selon des sources au Conseil régional. Par ailleurs, un débat public se tiendra entre octobre 2012 et février 2013 sur un projet d'extension des infrastructures de Port-la-Nouvelle (400 millions d'euros d'investissements d'ici 2015).

AFP

Mardi 24 Juillet 2012





Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers








Accès rapide
























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse