Trafic maritime dans la nasse pour le port de Nice et ses homologues azuréens


La CCI Nice-Côte d’Azur, gestionnaire des ports Nice-Villefranche et Cannes, divulgue les tendances des trafics pour 2014.


© CCINCA Direction des Ports
© CCINCA Direction des Ports
Pour le port de Nice, le trafic fret chute à 140.000 tonnes de ciment (149.500 tonnes en 2013) dont 94.000 tonnes vers la Corse, 23.000 tonnes vers l’Algérie, 12.000 tonnes vers l’Italie et 9.200 tonnes vers la France. La meilleure année pour le fret fut 2001 avec près de 300.000 tonnes. L’activité fluctue au gré des contrats des cimenteries Vicat ou Lafarge de la région niçoise. "Pour le grand export, nous utilisons des navires d’une capacité de 6.000 tonnes, commente Grégoire Douillet de la cimenterie Vicat. En 2014, nous en avons affrété six, un chiffre inférieur à nos prévisions du fait du contexte géopolitique actuel dans les pays du Maghreb et du Moyen-Orient". Tendance à la baisse pour le trafic avec la Corse (SNCM et Corsica Ferries) avec 716.174 passagers (1.122 rotations de cars-ferries) contre 796.876 passagers en 2013 (706 rotations). Pour la croisière, le trafic affiche une légère hausse avec 41.631 passagers (101 escales) contre 39.000 en 2013 (117 escales). Il faut rajouter le trafic en rade de Villefranche-sur-Mer qui subit une forte chute avec 269.079 croisiéristes (125 escales) contre 448.375 en 2013 (184 escales).
Le port de Cannes, également géré par la CCI, enregistre lui une forte hausse de la croisière, en rade faute d’installation suffisante à quai, avec 256.787 croisiéristes (141 escales), soit le double de 2013 (125.194 croisiéristes, 115 escales). Enfin avec 415.398 passagers, le trafic passagers côtiers (principalement à Cannes) se maintient.
Avec 598.025 croisiéristes enregistrés sur les ports de Nice-Villefranche, Cannes et Antibes et 371 escales sans compter Monaco qui a lui seul totalise autant de trafic grâce à sa grande digue, l’activité croisière conserve sa place sur la Côte d’Azur, handicapée par l’absence de quais pour l’accueil des grandes unités.

Michel BOVAS

Mercredi 4 Mars 2015



Lu 499 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse