Transavia France base un avion à Lyon


Le marché low-cost concerne actuellement 2 millions de passagers sur l’aéroport de Lyon-Saint-Exupéry, soit entre 22 % et 25 % de parts de marché. Il a, selon Philippe Bernand, président du directoire des Aéroports de Lyon, "une marge de manœuvre intéressante pour arriver à environ 35 % d’ici 2016". La décision de Transavia de baser un avion à Lyon et d’accroître ses vols entre pleinement dans ces objectifs de développement.


© Aéroports de Lyon
© Aéroports de Lyon
"À partir du 20 avril 2013, nous allons baser un avion à Lyon. Cette décision fait partie de nos perspectives de croissance dans cette région", observe Hélène Abraham, vice-présidente commerciale et marketing de la compagnie Transavia, filiale d’Air France (60 %) et de Transavia Pays-Bas (40 %).

1.048 vols en 2013

Transavia a démarré son activité en 2007 avec un Paris-Orly-Porto et ses performances sont conformes à ses prévisions. Aujourd’hui, la flotte de Transavia compte huit B737-800, avions loués à des compagnies internationales. Elle a huit avions à Orly-Sud, un à Nantes et, en hiver, deux de ses avions volent pour Air Transat Canada. Elle devrait en accueillir trois de plus en 2013. Transavia Pays-Bas dispose de vingt-neuf appareils. À Lyon, sur le T3, son objectif est de proposer 1.048 vols et 197.700 sièges en 2013.

"Dès l’été prochain, six destinations dont cinq nouveautés"


L’été prochain, Transavia desservira six destinations depuis Lyon dont cinq nouveautés : Marrakech et Oujda, Monastir et Tunis, Séville et Héraklion, autant de destinations qui répondent aux demandes de la clientèle individuelle et des tours opérateurs avec lesquels travaille Transavia. La compagnie est présente à Paris-Orly, Nantes, Lille, Nice et Lyon, ville où elle enregistre 79 % de taux d’occupation.
La compagnie emploie 350 personnes (90 au sol et 260 navigants) et elle devrait embaucher en 2013. Avia Partner est son assistant au sol et Servair son fournisseur en catering.
EasyJet, Transavia, Vueling, Air Arabia, Jet4you sont les compagnies low-cost qui opèrent actuellement sur la plate-forme lyonnaise. Moscou, Varsovie, Athènes, Tel Aviv, d’autres villes d’Europe de l’Est, du Royaume-Uni, du Maghreb feraient actuellement l’objet de négociations.

Annick Béroud

Lundi 7 Janvier 2013





Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers








Accès rapide
























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse