Transdev accorde à la SNCM un crédit de 13 M EUR


Le Conseil d'administration de Transdev a autorisé mercredi 18 décembre le prêt de 13 millions d'euros à la SNCM dont il est actionnaire, et qui connaît d'importantes difficultés de trésorerie et d'actionnariat.


© SNCM
© SNCM
Transdev, filiale du groupe Veolia, a annoncé mercredi 18 décembre que son conseil d'administration a autorisé à l'unanimité "la mise en place d'une ouverture de crédit supplémentaire de 13 millions d'euros à la SNCM afin de permettre à cette dernière de faire face à ses échéances de trésorerie à court terme". Ce versement est "indispensable au financement d'une période transitoire qui doit permettre la finalisation des travaux engagés sur "les scénarios permettant d'assurer la pérennité de l'entreprise"", ajoute le groupe, précisant qu'"aucun autre soutien financier ne pourra être apporté à la SNCM". Il "s'inscrit dans le cadre de la conciliation ouverte par le président du tribunal de commerce de Marseille, le 11 octobre dernier, afin de favoriser le recouvrement des sommes dues à la SNCM par des tiers, notamment la Collectivité territoriale de Corse", précise Transdev. Transdev avait pris le 14 juin dernier "l'engagement conditionnel" de verser 30 millions d'euros à la SNCM avant la fin de l'année, et en avait déjà versé 17 millions. Selon le groupe, "des éléments nouveaux intervenus depuis cette date dégradent les perspectives de redressement de la SNCM", qui compte 2.600 salariés.

Alandia et FinActive

Deux holdings d'investissement, Alandia et FinActive, ont indiqué mercredi 18 décembre qu'elles envisageaient de regarder le dossier de la SNCM afin d'entrer au capital, si l'État règle le différend avec Bruxelles, qui réclame à la compagnie 440 millions d'euros d'aides Selon une source proche du dossier, un armateur français associé à un armateur du Nord de l'Europe, dont les noms n'ont pas été précisés, ont étudié le plan de redressement validé par le conseil de surveillance. Leur entrée au capital de la SNCM est toutefois soumise à la double condition que le différend avec Bruxelles, qui réclame à la compagnie 440 millions d'euros d'aides, soit réglé et que Veolia se retire. Le "JDD" avait évoqué dimanche 15 décembre le nom du groupe Stef-TFE qui "revient avec insistance. Propriétaire de La Méridionale, il exploite trois navires sur des lignes concurrentes de la SNCM".

"Deux holdings d'investissement prêtes à étudier le dossier"


Le président du conseil général, Jean-Noël Guérini, s'était dit "prêt à participer au capital de la SNCM, moteur économique du port de Marseille, mais rien n'est décidé, c'est une réflexion qui est engagée". Le sénateur-maire UMP de Marseille Jean-Claude Gaudin a estimé mercredi que "Veolia" devait "faire un effort" et que l'Union européenne devait "se taire". Mardi 17 décembre, le gouvernement, par la voix du ministre de l'Écologie, Philippe Martin, s'est dit "déterminé à trouver une solution" pour sauver la SNCM, dont l'État est actionnaire à 25 %. Les marins nationalistes corses du Syndicat des travailleurs corses (STC) ont obtenu mercredi, après avoir bloqué le "Pascal Paoli" à Bastia, qu'en cas de liquidation, les quatre cargos mixtes assurant la desserte de service public ne soient pas privatisés et assurent toujours la continuité territoriale.

AFP

Jeudi 19 Décembre 2013



Lu 31 fois



Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 15:01 Marseille-Lyon : un avenir en commun


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse