Transnet annonce 588.000 emplois pour le fret


Le sud-africain Transnet prépare un plan d'investissements de 30 milliards d'euros sur sept ans afin de développer les infrastructures du pays.


© Transnet
© Transnet
Le groupe public de logistique sud-africain Transnet a annoncé mardi 10 avril qu'il comptait créer 588.000 emplois grâce à un ambitieux plan d'investissements de 300 milliards de rands (30 milliards d'euros) sur sept ans dans les infrastructures. Le programme concerne le développement du réseau ferré, des infrastructures portuaires et des oléoducs du pays, afin notamment de faciliter le transport de fret, en supprimant les goulets d'étranglement qui entravent les exportations de minerais, a-t-il noté. Les projets ferroviaires doivent absorber les deux tiers de l'enveloppe (205 milliards de rands), afin de permettre d'acheminer 350 millions de tonnes de fret par an d'ici 2019, contre 200 millions aujourd'hui.

Doubler la capacité des ports

"Cette augmentation va avoir un impact majeur sur la réduction des coûts. Des études conduites par Transnet montrent que le rail est en moyenne 75 % moins cher que la route en Afrique du Sud", a relevé le groupe public, qui compte faire de sa filiale Transnet Freight Rail (TFR) la cinquième compagnie de fret ferroviaire mondiale. Le transfert modal de la route vers le rail "va réduire les coûts, la congestion et les émission de carbone", a-t-il souligné.
La capacité des ports doit quasiment doubler, tandis que celle des oléoducs doit être accrue de 17 %, a ajouté Transnet, qui envisage un quasi-triplement de son chiffre d'affaires, à 128 milliards de rands, en sept ans. L'insuffisance du réseau ferroviaire et l'engorgement des ports sud-africains sont régulièrement mis en cause par les exportateurs de matières premières - charbon, fer et manganèse, notamment -, qui disent ne pas pouvoir répondre à la demande mondiale.
Le gouvernement sud-africain a annoncé en février qu'il entendait consacrer quelque 3.200 milliards de rands (320 milliards d'euros) sur neuf ans aux infrastructures du pays, afin de stimuler la croissance et l'emploi.

AFP

Mercredi 11 Avril 2012





Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers








Accès rapide
























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse