Transport routier : les syndicats appellent à "un coup de semonce" le 3 décembre



© Renault Trucks
© Renault Trucks
Cinq syndicats du transport routier appellent les salariés du secteur à manifester le 3 décembre pour réclamer le relèvement des salaires et de la cotisation finançant leur dispositif de préretraite, "un premier coup de semonce", ont-ils prévenu lundi 18 novembre.
Les fédérations transport CFDT, CGT, FO, CFTC, ainsi que le Snatt CFE-CGC, dénoncent la "smicardisation" de leur profession et enjoignent les salariés de "ne plus subir". Alors que des négociations sur les salaires se sont ouvertes mi-octobre avec les organisations patronales, "nous revendiquons une augmentation immédiate de 5 % des salaires au minimum" pour rattraper "le pouvoir d'achat perdu depuis 2009", a expliqué Thierry Cordier (CFDT). Selon les syndicats, le patronat propose actuellement 0,5 %, "ce qui est très indécent", a relevé Patrice Clos (FO).
L'appel à "mobiliser" porte également sur le régime de départ anticipé à la retraite. Financé par les employeurs, les salariés et l'État, celui-ci est dans le rouge. Baptisé "congé de fin d'activité", il permet aux salariés du transport routier de marchandises, du déménagement et aux convoyeurs de fonds de cesser leur activité à plus de 57 ans avec 75 % du salaire brut en attendant la retraite. Pour "assurer la pérennité d'un système qui reste la seule et unique attractivité de ces métiers", les syndicats souhaitent un relèvement de 2 à 2,8 % de la cotisation financée à 60 % par les employeurs et 40 % par les salariés.
Pour "faire entendre leur mécontentement", les cinq organisations appellent les salariés à manifester le 3 décembre devant le Fongecfa, l'organisme paritaire gérant le régime, dont le siège est situé à Montreuil, à l'occasion du prochain conseil d'administration du fonds. Sur le reste du territoire, des rassemblements seront organisés devant les sièges des organisations patronales du secteur. Les syndicats n'appellent pas à des blocages "pour le moment", a précisé Patrice Clos (FO). "C'est un premier appel aux salariés", s'il ne suffit pas, des actions plus fortes seront envisagées : "arrêts de véhicules, blocages de dépôts et des routes", prévient Thierry Cordier.

AFP

Mardi 19 Novembre 2013



Lu 132 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse