Trois candidats pour la privatisation de CFR Marfa


Trois candidats, dont le groupe ferroviaire américain OmniTRAX, se sont déclarés intéressés par le rachat d'une part majoritaire de la compagnie publique de fret ferroviaire roumaine CFR Marfa.


© CFR Marfa
© CFR Marfa
Trois candidats se sont déclarés intéressés pour la privatisation du fret ferroviaire roumain, a indiqué le ministère des Transports jeudi 9 mai. Bucarest s'est engagé auprès du Fonds monétaire international (FMI) et de l'Union européenne à privatiser plusieurs compagnies publiques déficitaires dont CFR Marfa. Le prix de départ pour acquérir 51 % de CFR Marfa a été fixé à 180 millions d'euros.

Réponse le 20 juin

OmniTRAX, une des plus importantes compagnies de fret ferroviaire privée américaines, a déposé une offre de participation à cette privatisation. OmniTRAX, qui possède également une filiale de négoce immobilier, est active aux États-Unis et au Canada. La société privée Groupe ferroviaire roumain (GFR), premier opérateur de fret ferroviaire en Roumanie, s'est également montrée intéressée ainsi qu'un consortium formé par TFG (Transferoviar Grup), une société roumaine associée à un fonds d'investissement autrichien, Donau-Finanz and CO KG Austria. Le nom du vainqueur sera connu le 20 juin après dépôt des offres détaillées.
CFR Marfa emploie environ 9.000 personnes et enregistre une dette cumulée de 1,5 milliard de lei (347 millions d'euros). En 2011, l'opérateur ferroviaire public a réalisé un chiffre d'affaires de 1,107 milliard de lei (251 millions d'euros) pour une perte nette de 93 millions de lei (21 millions d'euros).
Deux des candidats, GFR et Donau-Finanz, intéressés par le rachat de la compagnie publique de fret ferroviaire en Roumanie, sont également en lice en Bulgarie, pays voisin, pour le rachat de la filiale publique de transport ferroviaire. En Roumanie et en Bulgarie, deux anciennes dictatures communistes entrées dans l'UE en 2007, la privatisation des compagnies publiques de fret ferroviaire est annoncée depuis des années mais a été repoussée à plusieurs reprises.

AFP

Lundi 13 Mai 2013



Lu 151 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse