UASC va passer dans le giron de Hapag-Lloyd


Le projet de fusion entre Hapag-Lloyd et United Arab Shipping Company a été validé par les membres du conseil d'administration de l'armateur allemand et par les six États actionnaires de la compagnie de Dubaï. Reste aujourd'hui à obtenir l'approbation des autorités de la concurrence.


© Aventida
© Aventida
Après le rachat du singapourien Nol par CMA CGM, la fusion entre Cosco et China Shipping, c'est au tour des armateurs Hapag-Lloyd et United Arab Shipping Company (UASC) d'entrer en tractations pour mener à bien une opération de fusion cette année. Après avoir été validé par le conseil d'administration de l'armateur allemand, le projet vient d'être entériné à Dubaï par les six États actionnaires de la compagnie moyen-orientale (Bahreïn, Irak, Koweït, Qatar, Arabie saoudite et Émirats arabes unis).
Si l'on additionne les flottes actuelles des deux armateurs, le nouvelle entité représentera une flotte globale de 223 navires.
Selon le consultant néerlandais Dynamar, sur les 56 navires que UASC apportera dans la corbeille de la mariée, figureront 8 porte-conteneurs de 13.100 EVP, 11 unités cellularisées de 15.000 EVP (dont 4 devant être livrés) et 6 méga-porte-conteneurs de 19.900 EVP.

"La nouvelle entité comportera une flotte globale de 223 navires"


La flotte de l'armateur allemand s'élève à 167 unités, dont 70 en propriété, 97 en affrètement et 5 en commande. Dynamar note qu'elle notamment est composée de 5 navires de 10.500 EVP actuellement en commande et de 10 unités en exploitation d'une capacité de 13.200 EVP. Et ne compte aucun méga-porte-conteneurs.
En revanche, l'armateur de Dubaï a accumulé de 2009 à 2014 des pertes nettes s'élevant à 1,4 milliard de dollars auxquelles s'ajoute une perte de 500.000 millions de dollars enregistré en 2015. Pour sa part, Hapag-Lloyd, entré en Bourse fin 2015, a renoué avec les bénéfices en 2015 (114 millions d'euros) après avoir essuyé des pertes de 604 millions d'euros en 2014.

Après le rachat de CP Ships et de CSAV...

Le parcours de l'armateur allemand remonte à 1970, année de la fusion entre Hamburg Amerikanische Packetfahrt AG, créée en 1847, et de Nordedentscher-Lloyd, qui avait vu le jour en 1857. En 2006, il a absorbé le canadien CP Ships puis le chilien CSAV en 2015. Une opération qui lui a permis de voir progresser son chiffre d'affaires en bénéficiant de l'apport de trafic de l'armateur latino-américain.
Une fois l'opération achevée, l'armateur du golfe arabe, situé à ce jour à la 11e place mondiale d'Alphaliner, avec 541.140 EVP (détenant ainsi 2,6 % des parts de marché), devrait se voir être rayé du "top 20" mondial comme l'ont été CSAV, le chinois CSCL et le singapourien APL. Hapag-Lloyd devrait passer de la 6e position (avec à ce jour 927.000 EVP, soit 4,5 % des parts de marché) à la 5e, devant Evergreen.
Pour l'heure, personne ne sait si la fusion-absorption d'UASC par Hapag-Lloyd débouchera sur un changement d'identité commerciale de la future entité commune.

Vincent Calabrèse

Lundi 4 Juillet 2016



Lu 1623 fois



Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 15:01 Marseille-Lyon : un avenir en commun


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse