UE : Pékin doit accepter la "réciprocité" des investissements



L'aéroport Toulouse vient d'être concédé à un consortium chinois © Aéroport Toulouse-Blagnac
L'aéroport Toulouse vient d'être concédé à un consortium chinois © Aéroport Toulouse-Blagnac
Les restrictions imposées par Pékin aux entreprises étrangères, en net contraste avec le flot d'investissements chinois en Europe, pourraient attiser le ressentiment populaire et les tentations protectionnistes, avertit la Chambre de commerce de l'UE en Chine.
"Vous rencontrez ici les mêmes obstacles depuis vingt ans, et voilà que la Chine débarque chez vous pour faire son shopping. Pour Pékin, l'Europe est un plantureux banquet à profusion, tandis que nous, (la Chine) nous réserve quelques plats et une soupe, et basta", ironise-t-il. Avocats, pharmacie, automobile... la liste des restrictions est longue.
Pékin prône volontiers des échanges économiques "gagnant-gagnant" avec ses partenaires, mais la formule "ne marche qu'à sens unique", insiste la Chambre de commerce de l'UE en Chine, dans son rapport annuel publié le 1er septembre. Mais alors que l'Europe se montre "extrêmement ouverte", les investisseurs européens "n'oseraient même pas en rêve imaginer racheter un aéroport ici en Chine", se désole Joerg Wuttke.
"L'écart est immense et intenable sur la durée (...) Si la Chine se refuse à offrir la réciprocité dans l'accès à son propre marché, elle ne peut espérer bénéficier indéfiniment d'un accès ouvert et sans entraves aux marchés européens", poursuit la Chambre, qui représente quelque 1.800 entreprises.
Les investissements directs chinois à l'étranger ont triplé entre 2010 et 2015, et devraient encore doubler d'ici à 2020, atteignant 1.000 milliards de dollars sur les cinq prochaines années, selon le gouvernement. Par ailleurs, les investissements chinois vers l'UE reflètent le poids toujours dominant des groupes étatiques dans l'économie chinoise: ils sont à l'origine de 70 % des sommes investies en Europe.

AFP

Vendredi 2 Septembre 2016


Lu 258 fois



Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 25 Novembre 2016 - 13:54 Nigeria : négociations entre gouvernement et rebelles €


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse