UPS promeut son chef des opérations directeur général


Le groupe américain de messagerie United Parcel Service (UPS) a annoncé vendredi 6 juin que David Abney, le directeur des opérations, allait devenir directeur général à partir du 1er septembre.


David Abney, nouveau directeur général © UPS
David Abney, nouveau directeur général © UPS
UPS promeut son chef des opérations, David Abney, directeur général. David Abney, 58 ans, va succéder à l'actuel PDG, Scott Davis, 62 ans, dont le départ à la retraite est prévu pour la fin de l'année. Scott Davis, qui dirigeait UPS depuis 2008, va néanmoins rester président du conseil d'administration. David Abney, qui devient le onzième patron du groupe de logistique, a fait quasiment toute sa carrière chez UPS où il est entré en 1974. Il y a gravi tous les échelons. Au poste de chef des opérations il était notamment en charge du réseau de transport et s'est distingué en plaidant pour une augmentation des volumes de fret. "Je suis profondément honoré d'avoir été choisi par le conseil d'administration", a-t-il réagi.
Son prédécesseur Scott Davis est crédité d'avoir accru l'activité du groupe en dépit de la crise, ce qui a été salué par le marché. Le chiffre d'affaires est ainsi passé de 49,7 milliards de dollars en 2007, juste avant qu'il ne prenne les rênes de l'entreprise, à 55,4 milliards l'année dernière. L'action, elle, a bondi de 52,4 % en sept ans. À Wall Street, l'action bougeait peu : elle reculait de 0,05 % à 103,57 dollars vers 15 h 40 vendredi 6 juin.

Affronter Wal-Mart et Amazon

David Abney hérite UPS dans un contexte chahuté pour l'ensemble du secteur de la logistique, affecté par un hiver rigoureux aux États-Unis qui a bloqué les routes dans certaines régions et ralenti l'activité. UPS a ainsi été contraint d'abaisser ses prévisions de bénéfice annuel. Mais le défi le plus important qui l'attend, c'est de préparer le groupe à faire face à l'arrivée des géants de la distribution Wal-Mart et Amazon. Ces deux dernières sociétés sont en train de tester actuellement leurs propres réseaux de distribution.

"500 millions de dollars pour moderniser les centres d'expédition"


UPS choisira-t-il par ailleurs d'augmenter ses prix comme son principal rival, le groupe de logistique FedEx ? David Abney doit apporter la réponse à cette question. Jusqu'ici UPS a souvent suivi FedEx. En mars dernier il avait déjà augmenté de 4,4 % ses tarifs dans le monde entier pour la division fret et cargo, après un mouvement similaire de son compatriote. Cette fois-ci FedEx va plus loin en augmentant ses tarifs sur tous les colis volumineux mais aussi en déterminant ses prix selon la taille du paquet.
La tâche de David Abney s'annonce d'autant plus difficile qu'UPS doit aussi redorer son blason après une mauvaise performance lors des dernières fêtes de fin d'année aux États-Unis : de nombreux paquets étaient arrivés chez leur destinataire après la date promise. La capacité du réseau aérien d'UPS avait été dépassée par le volume des paquets expédiés à la dernière minute. Dans la précipitation le groupe de messagerie avait dû recourir au final à 85.000 travailleurs temporaires, soit 30.000 de plus que prévu au départ. Fin janvier, David Abney a promis que cela ne se reproduirait plus. UPS va notamment créer des modèles de prévisions de trafic avec ses plus gros clients pour être informé plus rapidement des évolutions du marché, renforcer ses capacités et diversifier son étiquetage pour s'assurer que les envois urgents soient traités en priorité dès leur arrivée au centre de tri. UPS va aussi augmenter ses capacités et moderniser ses centres d'expédition le tout pour un investissement estimé à 500 millions de dollars.

AFP

Mardi 10 Juin 2014



Lu 162 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse