Un avion Superjet sur cinq cloué au sol



Le Superjet 100 doit représenter la renaissance de l'industrie aéronautique civile russe © Soukhoï
Le Superjet 100 doit représenter la renaissance de l'industrie aéronautique civile russe © Soukhoï
Un défaut technique repéré sur certains avions régionaux russes Superjet 100 cloue au sol près d'un appareil sur cinq en exploitation, a annoncé son constructeur qui table sur un retour à la normale d'ici la fin janvier.
À la suite d'une inspection générale ordonnée en décembre par les autorités aéronautiques russes, un programme de remplacement de pièces du stabilisateur avait été lancé sur certains SSJ-100, modèle lancé en 2011 et exploité par plusieurs compagnies russes ainsi que la mexicaine Interjet et l'irlandaise CityJet. "Les réparations sont en cours actuellement et d'ici à la fin janvier, le problème sera totalement résolu", a indiqué Soukhoï Aviation Civile (SCA).
"Actuellement, seulement 16 SSJ-100 sont en cours de réparation. Cela signifie que plus de 80 % de la flotte de SSJ-100 (87 appareils, NDLR) est exploitée", a précisé la société, soulignant que les réparations nécessaires n'étaient "pas compliquées techniquement".
Fin décembre, les autorités russes avaient ordonné l'inspection de tous les appareils après la découverte d'un défaut sur le système de fixation du stabilisateur d'un avion. SCA avait alors assuré que le problème n'était pas "de nature systémique" et n'était pas "critique".
Le Superjet 100, censé représenter la renaissance de l'industrie aéronautique civile russe en ruines depuis la chute de l'URSS, a été mis en service en 2011 par l'avionneur russe Soukhoï avec la participation de l'italien Leonardo-Finmeccanica et de nombreux équipementiers européens, comme le motoriste français Safran.
Se présentant comme un concurrent des avions régionaux du brésilien Embraer ou du canadien Bombardier, il a au départ peiné à trouver des clients au-delà d'Aeroflot. À l'époque, la compagnie russe avait elle-même laissé fuiter son agacement dans la presse face à certains problèmes techniques de l'appareil.
Le constructeur de l'avion a par ailleurs traversé de lourdes difficultés financières, contraignant l’État à le recapitaliser, et souffre d'un endettement très lourd.

AFP

Jeudi 12 Janvier 2017



Lu 376 fois



Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 15 Septembre 2017 - 14:36 Fin de la mêlée autour du dépeçage d'Air Berlin €


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 1/03/2013
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse