Un contrat de plan satisfaisant en Alsace pour le fluvial


En Alsace, la voie d’eau obtient près de 60 millions d’euros de crédits, ils permettront la réalisation des projets portuaires prioritaires.


Réaménagement d’une partie du site de Huningue © PAS
Réaménagement d’une partie du site de Huningue © PAS
Dans le contexte budgétaire compliqué qui n’épargne pas l’Alsace, les transports ont plutôt bien tiré leur épingle du jeu des négociations du contrat de plan État-région. Avec un total de 511,7 millions d’euros, le volet «mobilités» capte 62 % des crédits du document 2015-2020.
À 57,7 millions d’euros, la voie d’eau reste minoritaire en volume en comparaison des 233 millions d’euros affectés aux routes et des 202 millions du ferroviaire. Mais elle a obtenu l’inscription de la quasi-totalité de ses souhaits, en tout cas les principaux. «Le nouveau contrat inclut nos priorités», confirme Didier Dieudonné, directeur général délégué du Port autonome de Strasbourg.
Outre 18,7 millions d’euros pour les infrastructures fluviales dont la modernisation des écluses de Gambsheim au nord de Strasbourg, les projets portuaires totalisent 39 millions d’euros. Les trois ports rhénans alsaciens en financeront 64,5 %. Mulhouse-Rhin obtient notamment des crédits le réaménagement d’une partie du site de Huningue (4 millions) ainsi que pour le terminal conteneurs et l’extension du terminal vrac d’Ottmarsheim. Colmar-Neuf Brisach contractualise 6 millions d’euros pour le renforcement de son offre multimodale et l’aménagement d’une plateforme.

Lauterbourg, la priorité

Enfin, cinq opérations d’un montant cumulé de 20,5 millions d’euros relèvent du Port autonome. À Strasbourg même, l’aménagement d’espaces pour les conteneurs vides optimiseront le fonctionnement des deux terminaux pour les boîtes pleines. Des aménagements ferroviaires vont fluidifier la circulation entre la gare du port et le terminal Nord, tandis qu’une première phase de travaux pour l’accessibilité routière de la zone Nord répondra aux prescriptions du nouveau PPRT (Plan de prévention des risques technologiques). La priorité des priorités reste l’aménagement du nouveau terminal de Lauterbourg. Son inscription pour 9 millions d’euros doit permettre sa réalisation courant 2015, condition préalable à la commercialisation de surfaces logistiques.

Christian Robischon

Jeudi 15 Janvier 2015



Lu 382 fois



Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 14:12 Port de Lyon : le fer porte la croissance


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse