Un demi-million d’emplois dans l'économie maritime


Fin 2015, l’Insee a actualisé ses données en termes d’emplois dans l’économie maritime. Avec le fluvial et les services portuaires, le transport maritime concentre 450.000 personnes.


© Maersk
© Maersk
De la pêche aux biotechnologies marines en passant par le transport, l’économie maritime rassemble 450.000 personnes en France, selon le dernier état statistique de l’Insee. Soit 1,7 % de l’emploi national et plus de 8 % de l’emploi maritime de l’Union européenne. Le tourisme littoral en concentre la moitié, suivi par les services de l’État tels que la Marine nationale, la sécurité, l’enseignement, la recherche et la protection de l’environnement avec 69.000 personnes. En troisième position, apparaît l’exploitation des produits marins dont la pêche et l’industrie de transformation associée. Incluant le fluvial et les services portuaires, le transport maritime suit avec 45.000 emplois, puis la construction et la réparation navales. Si les énergies marines renouvelables (EMR) suscitent de nombreux projets industriels, elles ne rassemblent pour l’heure que 8.000 emplois. Entre 2006 et 2012, les secteurs qui ont perdu le plus d’effectif sont la pêche (- 20 % !) et les industries de transformation associées, la construction navale (- 6.700) et les transports maritimes et fluviaux (- 4.000), malgré l’augmentation de 3.000 postes dans les activités portuaires et côtières. D’autres se distinguent par leur résistance ou leur développement à l’image de l’aquaculture, la réparation navale et le tourisme littoral. Avec les EMR, l’extraction de matériaux marins possède, selon l’Insee, un fort potentiel de création d’emplois. Sans surprise, 94 % des personnes travaillant dans l’économie maritime sont situées dans des régions côtières. Deux sortent du lot toutefois : Paca (126.000 emplois) et Bretagne (80.000). Hors Marine nationale, l’Insee recense enfin 168.000 établissements dans le secteur, soit 2,4 % des établissements actifs en France.

Érick Demangeon

Vendredi 15 Janvier 2016



Lu 672 fois



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 16:05 Le multimodal et le GNL récompensés par BP2S

Jeudi 8 Décembre 2016 - 15:42 L'ENSM vote un budget de transition


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse