Un marché logistique de "petites surfaces"


Parmi les baromètres du marché de l'immobilier logistique, l'approche de CBRE se distingue avec un suivi des transactions dès 5.000 m2. Son analyse diffère du coup sensiblement avec, à fin août, une hausse de 25 % de la demande placée en France là où la plupart de ses confrères concluaient sur un repli.


© Gazeley
© Gazeley
À la différence de nombreuses analyses du marché de l'immobilier logistique faites à partir d'entrepôts de 10.000 m2 et plus, celle réalisée par CBRE commence dès 5.000 m2. Plus fine, cette lecture permet de mieux apprécier l'évolution réelle du secteur. Alors que la plupart des cabinets d'analystes s'accordent sur une baisse de la demande placée en France, CBRE cultive l'art du contrepied et note à l'inverse une croissance de 25 % à fin août. À près de 1,25 million de mètres carrés, "ce résultat s'explique par la réalisation d'un certain nombre de transactions diffuses sur les marchés secondaires pour le compte d'acteurs de la grande distribution ou du commerce spécialisée (31 %) et d'industriels (41 %). Ces développements sont donc pour la plupart des comptes propres". Au-delà, CBRE rejoint les analyses de ses confrères avec un recul du poids de la dorsale Nord-Sud. Selon ses données, celle-ci ne concentre que 63 % des surfaces commercialisées à fin août, avec des baisses significatives en Île-de-France et sur le couloir rhodanien. La région capitale accuse une chute de 28 % par exemple. En dépit de la progression du marché, le stock d'entrepôts disponibles à partir de 5.000 m2 s'apprécie de 7 %. Elle atteint près de 3,6 millions de mètres carrés dont la moitié correspond à des bâtiments de Classe A du fait "de libérations puisque les offres en blancs sont au point mort". Quant aux projets à l'étude, ils représenteraient un volume de l'ordre de 2,8 millions de mètres carrés en recul de 10 % à fin août par rapport à la même période 2012. Les valeurs locatives faciales s'échelonnent en Île-de-France de 46 à 60 euros le mètre carré par an, de 38 à 45 euros sur la dorsale Nord-Sud hors région capitale et de 30 à 501 euros ailleurs.
À court et moyen terme, CBRE note "une augmentation de la demande exprimée" toujours à la faveur de projets clés en main. "Un signal positif pour 2014", conclut le cabinet conseil.

Érick Demangeon

Vendredi 13 Septembre 2013



Lu 169 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse