Un mois pour revoir les offres de rachat de Novatrans


Les candidats au rachat de Novatrans ont un mois pour améliorer leur offre de reprise, jugées insatisfaisantes. Le rachat est la seule option envisagée par le conseil d'administration de l'opérateur de transport combiné.


© Novatrans
© Novatrans
Le conseil d'administration de Novatrans s'est réuni le 9 mai. La filiale de la SNCF spécialisée dans le transport combiné rail-route et menacée de liquidation précise que celui-ci a "été informé de ce que les offres déposées dans le cadre de l'appel à manifestation d'intérêt étaient irrecevables en leur état actuel". "Le processus de cession reste cependant ouvert pour permettre aux acteurs intéressés d'améliorer leur offre, cela jusqu'au prochain conseil d'administration prévu le 8 juin 2012", poursuit le groupe. Selon une source proche du dossier, trois offres (soumises à un accord de confidentialité) ont été présentées mais jugées "insuffisantes" quant au prix de rachat.

La recapitalisation n'a pas la cote

Rachetée en 2009 par la SNCF, Novatrans, qui emploie 257 salariés, a accumulé depuis les exercices négatifs, le dernier en date entériné mercredi 9 mai par le conseil d'administration faisant état d'une perte de 18,6 millions d'euros pour un chiffre d'affaires de 86,8 millions. Hypothèse alternative à la cession, celle d'un plan d'une recapitalisation de l'entreprise a également été examinée par le dernier conseil d'administration qui "n'a pas donné suite" à cette perspective, selon la même source. "La direction générale a présenté les études afférentes à un plan de retour à l'équilibre. Ce plan se traduirait par des mesures de restructuration lourdes assorties d'une nécessaire recapitalisation de 42 millions d'euros", a précisé Novatrans.
"La SNCF, par le biais de ses représentants, a indiqué qu'une éventuelle recapitalisation de l'entreprise présenterait les caractéristiques d'une aide d'État, laquelle suppose une autorisation de Bruxelles", ajoute la société. Celle-ci souligne le fait que "les données du plan de redressement telles que présentées ce jour sont de nature à compromettre le dépôt d'un dossier visant à recevoir une telle autorisation". Elle indique, par ailleurs, que "la direction générale a reçu mandat du conseil d'administration pour étudier toute solution alternative en veillant au devenir de chaque collaborateur de l'entreprise et en consultant les institutions représentatives du personnel une fois un projet élaboré".
Un échec des deux options envisagées – cession ou recapitalisation – conduirait à la liquidation de Novatrans, quelques mois après celle de l'armateur SeaFrance, une autre filiale de la SNCF, prononcée le 9 janvier dernier. "Il s'agirait d'une liquidation amiable car jamais une liquidation judiciaire n'a été envisagée", a toutefois précisé la source. Selon elle, dans ce cas de figure, "tous les salariés seraient reclassés au sein du groupe SNCF" sans que le dossier ne soit examiné par le tribunal de commerce.

AFP

Jeudi 10 Mai 2012





Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers








Accès rapide
























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse