Un plan d’adaptation au changement climatique sur le bassin Rhône Méditerranée


L'État et cinq régions du grand Sud-Est ont défini un plan d’anticipation pour tenter de préserver les ressources en eau et réduire l’impact sur l’économie dans les prochaines décennies. C’est une première en son genre en France portée par Jean-François Carenco, préfet de la région Rhône-Alpes, coordonnateur du bassin Rhône Méditerranée et l’agence de l’eau Rhône Méditerranée.


Tout l'axe rhodanien est concerné par le plan © Port d'Arles
Tout l'axe rhodanien est concerné par le plan © Port d'Arles

La France s’est engagée à réduire les émissions de gaz à effet de serre. Un autre grand défi consiste aussi à s’adapter aux effets du changement climatique dans le domaine de l’eau.
La carte de la vulnérabilité du bassin qui a été dressée montre que tous les territoires sont vulnérables mais de façon inégale. Par exemple, la baisse du débit des rivières, conjuguée avec l’augmentation de la température de l’air et les aménagements sur les rivières rendent certains secteurs vulnérables à l’eutrophisation. L’assèchement des sols, fréquent dans le sud, pourrait à l’avenir toucher le nord, en Franche-Comté, en raison de la baisse des précipitations et de l’augmentation de l’évapo-transpiration.
Le plan d’adaptation au changement climatique propose un panel de mesures, sous forme de réponses graduées à combiner ensemble. Ce plan concerne la désimperméabilisation des sols, la chasse aux gaspillages d’eau, la réduction de 20 % d’ici 2030 de l’eau utilisée pour l’irrigation, la préservation des zones humides, la réutilisation des eaux de pluie, la restauration des champs d’expansion de crues sur 20 % du linéaire de cours d’eau d’ici 2050…
Ce plan de bassin s’appuie sur les outils de planification tels que les nouveaux schémas régionaux climat air énergie et les schémas régionaux de cohérence économique. Il sera repris dans le futur schéma directeur d’aménagement et de gestion des eaux 2016-2021. La bataille de l’eau mettra aussi demain les territoires en concurrence de façon de plus en plus aiguë.


Annick Béroud

Lundi 9 Juin 2014



Lu 271 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse