Un regain d'activité revigore les vracs secs


Les vracs secs ont progressé la semaine dernière, dans un marché profitant d'un regain d'activité après avoir pâti début avril de jours fériés en Chine et en Occident, tandis que les frets pétroliers accentuaient leur repli.


© RFF/Capa/Marie Genel (Toma)
© RFF/Capa/Marie Genel (Toma)
L'indice composite Baltic Dry Index (BDI) a terminé vendredi à 972 points, son niveau le plus élevé depuis mi-janvier. Il reprenait ainsi une ascension entamée mi-février, et momentanément interrompue lors de la première semaine d'avril, en raison d'un ralentissement de l'activité mondiale sur fond de jours fériés en Chine (fête traditionnelle de Qingling) puis aux États-Unis et en Europe (week-end pascal). "Après cette semaine au ralenti, le marché des frets s'est ressaisi, aidé par une demande accrue pour les chargements en provenance du Brésil", notamment en direction de la Chine, soulignaient les analystes de l'agent maritime Fearnleys. Ce regain d'activité a profité aux capesize. Le Baltic Capesize Index (BCI) a fini vendredi à 1.572, au plus haut depuis trois mois. Selon les analystes de Deutsche Bank, les routes maritimes depuis l'Indonésie, l'Afrique du Sud et l'Australie, les trois principaux exportateurs de charbon, vers la Chine, devraient sous peu à leur tour profiter d'un accroissement de la demande de charbon du géant asiatique. Le Baltic Panamax Index (BPI) a pour sa part terminé vendredi à 1.158 points.
De leur côté, les frets pétroliers se sont repliés, dans un marché toujours assombri par le nombre surabondant de supertankers disponibles face aux perspectives moroses de la consommation énergétique mondiale. L'indice Baltic Dirty Tanker Index (BDTI) a fini vendredi à 782 points, son plus bas niveau depuis début mars. L'indice Baltic Clean Tanker Index (BCTI) a terminé vendredi à 639 points. Malgré ce léger repli, le trafic pétrolier reste tout même animé par le récent accroissement de la production de brut de l'Opep. Ainsi, "jusqu'à présent, 130 super-tankers sont prévus en avril pour assurer un chargement de pétrole brut depuis le golfe persique, quinze de plus qu'en avril 2011, ce qui indique que l'Arabie saoudite et les autres producteurs du Moyen-Orient pompent nettement davantage", mais aussi que "les Iraniens réussissent à trouver des acheteurs pour leur brut" en dépit des sanctions internationales, ont noté les experts du cabinet viennois JBC Energy.

AFP

Mardi 17 Avril 2012





     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers








Accès rapide
























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse