Un train chinois arrivé en Iran fait revivre la route de la soie


Un train de marchandises en provenance de Chine est arrivé à Téhéran après avoir emprunté l'itinéraire de l'ancienne route de la soie qui reliait l'Asie à l'Europe.


Mohsen Pourseyed Aghaie, chef de la compagnie nationale ferroviaire d'Iran © UIC
Mohsen Pourseyed Aghaie, chef de la compagnie nationale ferroviaire d'Iran © UIC
"Avec l'arrivée du premier train lundi 15 février en provenance de Chine, nous assistons à la renaissance de la route de la soie", s'est réjoui le chef de la compagnie nationale ferroviaire d'Iran, Mohsen Pourseyed Aghaie. Les lignes de chemin de fer existaient déjà sur ce trajet, mais ce voyage a été rendu possible par la volonté des deux pays de renforcer leurs relations économiques, selon la compagnie ferroviaire d'Iran.

32 conteneurs de marchandises

Lors d'une cérémonie en gare de Téhéran à l'arrivée du train, le responsable iranien a précisé que le trajet de 10.400 km entre l'Est de la Chine et Téhéran, via le Kazakhstan et le Turkménistan, avait duré "moins de quatorze jours". Selon lui, ce trajet a permis de gagner trente jours sur la route maritime entre les ports chinois de Shanghai et iranien de Bandar Abbas. Le train, qui doit effectuer dans un premier temps le trajet une fois par mois et poursuivra à terme sa route vers l'Europe, comme le faisait la mythique route de la soie, transportait 32 conteneurs de marchandises.
Ce voyage ferroviaire entre la Chine et l'Iran est "sans précédent", selon Mohsen Pourseyed Aghaie. Il intervient moins d'un mois après la visite en Iran du président chinois, Xi Jinping, la première dans ce pays depuis quatorze ans. La Chine est le principal partenaire commercial de l'Iran. Après la levée des sanctions internationales contre Téhéran mi-janvier à la suite d'un accord sur le programme nucléaire iranien avec les grandes puissances - dont la Chine - les deux pays entendent les développer encore plus. Téhéran et Pékin veulent porter leurs échanges à 600 milliards de dollars d'ici dix ans, contre environ 50 milliards actuellement. La route de la soie, faite alors de pistes, a permis de transporter pendant des siècles les marchandises, dont le précieux tissu, entre l'Asie à l'Europe.

AFP

Lundi 15 Février 2016



Lu 365 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse