Une amende de 150.000 euros pour pollution en Manche



Une amende de 150.000 euros pour pollution en Manche
L’armateur turc Denizcilik et le capitaine du chimiquier "Deniz-s" ont été condamnés le 23 février à 150.000 euros d'amende par le tribunal correctionnel du Havre pour une pollution commise en Manche en janvier 2014.
Les réquisitions du parquet ont été suivies par le tribunal correctionnel du Havre : le commandant du navire a écopé d'une amende de 50.000 euros, dont 25.000 à la charge de la société et l’armateur İstanbul Denizcilik Gemi İnşa Sanayi ve Ticaret AŞ d’une amende de 100.000 euros pour rejets de substances polluantes. "Cette somme semble dérisoire par rapport à la pollution provoquée mais la géolocalisation obligatoire des navires réduira les ambiguïtés avancées par leurs auteurs qui plaident les rejets involontaires", commente Annie Leroy, représentante de l'association Écologie pour Le Havre, l’une des huit associations de défense de l'environnement qui s'étaient portées parties civiles. Chacune a obtenu 3.500 euros de dommages et intérêts de l’armateur et du commandant.
Le 15 janvier 2014, à 15 km du Havre, dans les eaux territoriales françaises, une nappe de près de 15 km de long et 100 mètres de large avait été repérée et photographiée par une patrouille aéromaritime des Douanes : la nappe collait au "Deniz-s", un navire citerne d’une jauge brute de 3.892 tonneaux qui avait déchargé à Port-Jérôme sa cargaison d’huiles (Fame ou Fatty Acid Methyl Ester) et faisait cap sur le port belge de Gand, avant d’être dérouté sur Dunkerque pour y être inspecté. L’armateur avait dû s’acquitter d’une caution de 150.000 euros avant de pouvoir reprendre la mer. Le 14 janvier dernier, au tribunal correctionnel du Havre, un long débat avait opposé l’expert des pouvoirs publics à l’expert mandaté par l’armateur autour de la nature du produit et l’origine du rejet. La défense avait plaidé une défaillance technique et des défauts de maintenance. L’avocat des parties civiles, Me Benoist Busson, avait rappelé que les rejets avaient cessé dès le survol de l’hélicoptère.

Natalie Castetz

Mercredi 25 Février 2015



Lu 162 fois



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 24 Novembre 2016 - 15:56 Grèce : les marins en grève contre l'austérité €

Mardi 22 Novembre 2016 - 13:20 40.000 Nigérians demandent des comptes à Shell €


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse