Une année en pente douce pour le port de La Réunion


Le trafic du port réunionnais a continué de glisser en 2013, au rythme des difficultés de l'économie locale. Seul le segment des vracs solides a progressé, bénéficiant des préparatifs de la future route du littoral.


Le terminal à conteneurs du port Est a perdu 3,2 % de trafic en 2013 © AIVP
Le terminal à conteneurs du port Est a perdu 3,2 % de trafic en 2013 © AIVP
Le trafic du Grand Port maritime de La Réunion a encore été affecté par la crise économique en 2013. Les résultats provisoires font état d'une baisse de 1,6 %, pour un total de 4,034 millions de tonnes traitées. Tous les trafics sont en baisse à l'exception des vracs solides, "la seule satisfaction de l'année", selon le directeur général de l'établissement, Stéphane Raison. Ce segment a gagné 4,2 %, à 1,358 million de tonnes. Cette évolution est le fait d'une bonne campagne agricole qui a permis une hausse des exportations de sucre de 20 % (107.000 tonnes) mais aussi d'une hausse de 24 % des clinkers (237.000 tonnes), due à l'approvisionnement des cimenteries en prévision du grand chantier de la route du littoral.

"Les vracs liquides auraient progressé sans les travaux de l'aéroport"


Le trafic annuel de vracs liquides a, lui, diminué de 2,8 %, pour atteindre 767.000 tonnes. Les travaux sur la piste longue de l'aéroport Roland-Garros de Saint-Denis ont contribué à cette baisse. L'indisponibilité par intermittence de la piste a obligé les compagnies aériennes à charger moins de carburant sur les vols long-courriers, quitte à intégrer une escale. L'aéroport a ainsi perdu de son activité de soutage au profit du Kenya ou de Maurice et le port a donc vu diminuer de 21 % ses entrées de kérosène. "Sans cela, les statistiques auraient été en progrès", précise Stéphane Raison. Le chantier aéroportuaire touchant à sa fin, la hausse devrait se matérialiser dans le bilan 2014.

Conteneurs et passagers en nette baisse

Témoin de l'activité économique de l'île, l'évolution des marchandises diverses a été négative pour la deuxième année consécutive. Le nombre de conteneurs manutentionnés a reculé, de 3,2 %, soit 214.000 EVP. Cette fois, la baisse se retrouve aussi dans le tonnage (-4,5 %, pour 1,837 million de tonnes), ce qui n'était pas le cas l'an dernier. La crise économique plus sensible à La Réunion qu'en métropole a pesé sur un trafic quasi-exclusivement tourné vers le marché local (seulement 6.500 EVP en transbordement). Le roulier (- 15,8 %) et le conventionnel ont suivi cette tendance baissière.
Les trois semaines de grève des dockers qui ont affecté le terminal à conteneurs en mai de l'année dernière, "n'a pas eu de conséquences sur un trafic captif", qui n'a été que provisoirement détourné, notamment vers l'île Maurice.
Dernière composante de l'activité portuaire, le trafic de passagers n'est pas remonté depuis l'année dernière et a même continué de baisser (33.900 voyageurs, - 32 %). Le port avance ici le fait que Costa, l'un des opérateurs de croisières présents à La Réunion, n'a pas redéployé sa flotte depuis les avaries début 2012 du "Concordia" en Méditerranée et de l'"Allegra" dans l'océan Indien. Cette redéfinition, qui devrait bénéficier à l'île, est attendue pour la saison 2015.
Pour ce qui est des perspectives, le directeur général ne prévoit pas de grande évolution du trafic pour l'année qui vient de commencer. "Cela devrait tourner autour des 4,1 millions de tonnes", estime Stéphane Raison. Le chantier de la route du littoral et la future extension du port devraient l'y aider à partir de 2015.

Franck André

Jeudi 27 Février 2014



Lu 35 fois



     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse