Une compagnie britannique veut ressusciter le dirigeable



Le dirigeable est 70 % plus vert qu’un avion cargo © HybridAirVehicles
Le dirigeable est 70 % plus vert qu’un avion cargo © HybridAirVehicles
Une compagnie britannique a dévoilé vendredi 28 février un prototype de dirigeable, présenté comme "l'aéronef le plus long du monde", qu'elle souhaite faire voler dès cette année, près d'un siècle après l'âge d'or des Zeppelin et autres aérostats. Le géant des airs, nommé HAV304, n'atteint pas la démesure des Zeppelins allemands des années 20 et 30 mais il est, avec ses 91 mètres, plus long que n'importe quel avion du moment. Même s'il y ressemble beaucoup, l'appareil n'est pas exactement un aérostat puisqu'il est plus lourd que l'air, ce qui a cependant l'avantage de ne pas mobiliser des douzaines de membres d'équipage au moment de l'atterrissage. Des technologies empruntées à l'aviation permettent même de poser l'engin à distance, sans aucun homme à bord. Les promoteurs louent les qualités écologiques du prototype, capable de rester dans les airs jusqu'à trois semaines consécutives. "Il est 70 % plus vert qu'un avion cargo", assure Bruce Dickinson, chanteur du groupe de hard-rock Iron Maiden, qui a investi dans le projet. Façonné en Angleterre dans les mythiques ateliers de Cardington, d'où partaient les "airships" britanniques au début du siècle dernier, le HAV340 était destiné au départ à l'armée américaine à des fins de missions de surveillance. Celle-ci a procédé à un vol d'essai secret en août 2012 dans le New Jersey sur la base de Lakehurst, là même où a eu lieu, le 6 mai 1937, le célèbre crash du LZ 129 Hindenburg de la Luftwaffe allemande, le plus grand dirigeable commercial jamais réalisé, faisant 35 morts.
Mais des coupes budgétaires ont conduit les militaires américains à abandonner le projet. Et le dirigeable est retourné au Royaume-Uni où la compagnie HybridAirVehicles prévoit désormais de le faire voler d'ici la fin de l'année. À terme, l'appareil, constitué selon l'usage de deux ou trois compartiments remplis à l'hélium, pourra servir à des missions de surveillance, de communications, de fret voire à transporter des passagers. HAV pense qu'il y a un marché pour écouler entre 600 et 1.000 appareils dans le monde.

AFP

Lundi 3 Mars 2014



Lu 301 fois



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 1 Décembre 2016 - 14:36 Bombardier livre son premier CS300 à Air Baltic €


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse