Une croissance de 11 % à Dieppe


Toujours aussi fermement soutenu par le syndicat mixte piloté par le Conseil régional de Haute-Normandie, le port de Dieppe ne connaît pas la crise et enchaîne, année après année, mois après mois, les progressions de son trafic global.


© Port de Dieppe
© Port de Dieppe
À fin avril, le port de Dieppe a enregistré une hausse de 11,1 %, pour 638.500 tonnes traitées. DFDS Seaways qui exploite désormais la ligne Dieppe-Newhaven sous les couleurs de Transmanche Ferries l’a réaffirmé. Jusqu’à la fin de la délégation de service public (DSP) accordée jusqu’en décembre 2014 par le Conseil général de Seine-Maritime, elle ne mettra en ligne qu’un bateau avec une seule rotation quotidienne. Ce qui lui réussit plutôt bien. Fin avril, le "ropax" de service avait transporté un peu moins de passagers (- 0,9 % ) mais davantage de fret (+ 4,2 %) qu’en 2012. Depuis le 3 mai, le "Seven Sisters" supplée le "Côte d’Albâtre", victime d’une avarie technique confiée aux bons soins de la réparation navale havraise et que le Département de Seine-Maritime consulte d’ores et déjà pour déterminer quel sera l’opérateur de la ligne en 2015 sachant qu’il ne veut plus débourser 18 millions d’euros par an pour soutenir cette activité n’entrant pas a priori dans ses compétences.

"Dieppe espère chiper un trafic de carbonates à Anvers"


Par ailleurs, les autres activités du port de commerce se portent plutôt bien. Dans l’avant-port, le GIE Graves de mer (Eurovia, Vinci) qui inaugurera ses nouvelles installations le 31 mai a déjà réceptionné seize bateaux en quatre mois (neuf en 2012) pour un total de 128.500 tonnes (+ 80 %) d’agrégats marins prélevés à proximité du port. Quai des Indes, l’usine Saipol continue de produire pour l’export huiles (28.600 tonnes) et tourteaux (30.800 tonnes) à un rythme soutenu même si, cette année encore, les approvisionnements en graines de colza ne s’effectuent pas par voie maritime. Quant aux divers trafics de niche captés ces dernières années, ils persistent à se développer à l’image des importations de pales d’éoliennes ou des sorties de ferrailles et de bois.

Un port moribond en 2000

Si l’on considère que Dieppe espère toujours chiper à Anvers dès 2014 un trafic de carbonates destinés à alimenter les industries verrières de la vallée de la Bresle (50.000 tonnes potentielles) et est d’ores et déjà retenu comme port de maintenance pour les futurs parcs éoliens offshore seinomarins (Fécamp, Le Tréport et Veulettes), on peut pronostiquer un avenir serein pour un port normand donné moribond au début des années 2000.

Vincent Rogé

Lundi 27 Mai 2013



Lu 1311 fois



Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 15:01 Marseille-Lyon : un avenir en commun


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse