Une délégation saoudienne à Lyon


Accueillie par Bernard Fontanel, président du Medef Lyon-Rhône, une douzaine d’investisseurs et hommes d’affaires des secteurs-clés d’Arabie saoudite ont fait une halte à Lyon désireux de rencontrer d’éventuels futurs partenaires rhônalpins susceptibles de participer à la concrétisation de leurs ambitieux projets.


© Saudi Aramco
© Saudi Aramco
L’Arabie saoudite est le 14e partenaire commercial de la France. Cette position laisse des marges de progression à nos entreprises. La France, via des groupes comme Total, est le troisième investisseur en Arabie. Hormis les habituels grands groupes français présents aux quatre coins du monde, Bernard Fontanel a mis l’accent sur le fait que 80 % des entreprises françaises qui exportent en Arabie saoudite sont des PME qui génèrent 35 % du montant des exportations.

"Des recherches de partenariats pour accompagner d’ambitieux projets"


Les secteurs porteurs concernent la construction, l’électricité, les transports, l’eau, les énergies, la pharmacie, l’agroalimentaire et la grande distribution, auprès desquels se glissent d’autres domaines d’activités comme les services, l’architecture, le design, le textile, la lingerie et la formation. La délégation a d’ailleurs visité le centre de formation industrielle AFPI de Lyon.
La France accueille 1.200 étudiants saoudiens, l’objectif étant d’atteindre les 4.000. Il existe une Alliance française et trois lycées français, à Riyad, Djeddah et Al-Khobar.

149e État membre de l’OMC

La crise économique et financière mondiale et les révolutions arabes ont épargné le royaume saoudien qui apparaît comme une oasis de stabilité dans l’Orient tourmenté. Premier producteur et exportateur de brut, riche de réserves publiques estimées à 600 milliards de dollars, l’Arabie saoudite veut diversifier son économie et ses partenaires. Elle devrait consacrer quelque 400 milliards de dollars à ce dessein en cinq ans. L’Arabie saoudite se fixe comme objectif d’avoir dans trente ans 50 % d’énergies fossiles et 50 % d’énergies nucléaire et renouvelable. Elle va consacrer 100 milliards de dollars à la construction de seize réacteurs nucléaires. Désireuse de devenir une plaque tournante efficace, l’Arabie doit améliorer ses voies routières, ferroviaires et aéroportuaires, ambition qui ouvre des champs d’actions pour nos entrepreneurs, à condition qu’ils accentuent la promotion de leurs produits, que les prix soient plus compétitifs, que la maintenance soit fiable. On recense 70 sociétés et 4.000 Français dans le royaume. L’Arabie saoudite est le 149e État membre de l’OMC depuis 2005.
Certaines sociétés peuvent conclure des contrats et alliances pour être plus fortes ensemble. Danone, implanté depuis un certain temps, devrait par exemple finaliser à court terme un partenariat avec Norbert Dentressangle, tandis qu’EM-Grenoble propose un programme phare (MBA) à Riyad pour des collaborateurs de Schneider Electric français et locaux.
La délégation conduite par Bertrand Besancenot, ambassadeur de France en Arabie saoudite, depuis cinq ans en poste et reconduit pour un an, et Kamel Al Munajjed, président du Conseil d’affaires franco-saoudien (CAFS), a ensuite visité à Chalon-sur-Saône le site d’Areva et des sociétés agroalimentaires.

Annick Béroud

Vendredi 23 Novembre 2012





Dans la même rubrique :
< >

Mardi 27 Novembre 2012 - 17:40 Une année 2012 mitigée pour la CFT


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers








Accès rapide
























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse