Une majorité de Français pour l'abrogation de l'Écotaxe


Une majorité de Français se prononcent pour l'abrogation ou l'adaptation de l'Écotaxe, qui doit entrer en vigueur le 1er janvier prochain et est jugée pénalisante pour les acteurs du transport routier, selon un sondage.


© Ville de Nantes
© Ville de Nantes
Une majorité de Français sont pour l'abrogation de l'Écotaxe, selon un sondage Tilder-LCI-OpinionWay publié jeudi 17 octobre. La moitié des personnes interrogées (50 %) estiment que le gouvernement devrait renoncer à cette taxe, tandis que 11 % jugent qu'il devrait l'appliquer mais permettre des exceptions, notamment en Bretagne où elle est vivement contestée. Enfin, 39 % des personnes interrogées estiment qu'il faut appliquer cette taxe sur l'ensemble du territoire sans exception. Ce sondage a été réalisé en ligne les 16 et 17 octobre auprès d'un échantillon de 967 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas.
Le président de la région Bretagne, Pierrick Massiot, a demandé mercredi 16 octobre un "moratoire" sur cette taxe. La Confédération générale des petites et moyennes entreprises (CGPME) a fait une demande dans le même sens le lendemain, en invoquant la crise du secteur agroalimentaire en Bretagne. Le Conseil général du Finistère s'est également prononcé jeudi à l'unanimité contre la mise en place de l'Écotaxe en Bretagne, disant craindre une "incidence catastrophique" sur l'économie du département. "Il en va de l'avenir de milliers d'emplois, du maintien des entreprises sur le territoire et de l'attractivité du Finistère pour attirer de nouvelles activités", selon le Conseil général, présidé par Pierre Maille.
Organisations agricoles et représentants de l'agroalimentaire réclamaient aussi jeudi "l'ajournement" de l'Écotaxe. "L'ajournement c'est maintenant", exigent d'une seule voix le syndicat agricole majoritaire (FNSEA), les Jeunes agriculteurs (JA), Coop de France (3.000 entreprises coopératives) et l'Association des industries agroalimentaires (Ania).

AFP

Vendredi 18 Octobre 2013



Lu 42 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse