Une "peak season" en crise sur le transpacifique


Pour tenter d'enrayer la chute des taux de fret sur le trade transpacifique, trois armateurs ont décidé de suspendre un service reliant l'Extrême-Orient à l'Amérique du Nord. Sur ce marché également, le mois d'août se situe dans une tendance à l'opposé de la "peak season" tant espérée par les principaux opérateurs du marché.


Une capacité hebdomadaire de 429.000 EVP sera retirée d'ici septembre entre Asie et Amérique © Port of Shanghai
Une capacité hebdomadaire de 429.000 EVP sera retirée d'ici septembre entre Asie et Amérique © Port of Shanghai
Alors que la saison estivale est traditionnellement prometteuse pour les armateurs globaux sur de nombreux marchés Est-Ouest, les taux de fret restent bas sur le trade transpacifique et la demande de transport ne semble pas vouloir décoller. Un contexte défavorable qui a incité l'armateur français CMA CGM, l'allemand Hamburg Süd et le groupe de Dubaï UASC (actuellement en cours de fusion avec Hapag-Lloyd) à vouloir suspendre leur service commun Vespucci/APNE/NEU1. Une ligne qui relie l'Extrême-Orient à la côte Est des États-Unis. Le dernier départ est programmé mercredi 3 août en sortie du port chinois de Qingdao. Selon Alphaliner, cette suspension de service illustre une nouvelle fois "la faiblesse de la demande de transport sur le trade transpacifique en cette traditionnelle peak season" qui s'avère être plutôt défavorable.

Trois services mis entre parenthèses

"Il s'agit, depuis le début de l'été, du troisième service à être retiré du marché transpacifique impliquant CMA CGM et UASC", précise le consultant. Et de rappeler la suspension en juin du "Manhattan Bridge/AAE 3/AUC-2" puis du "Bohai/AAC/AWS-2", qui impliquait CSCL (devenu Cosco), au titre de membre de l'alliance Ocean 3.
"Fin mai, CMA CGM a déjà abandonné des projets visant à mettre en place des navires de 17.800 EVP (des unités de la série des "Grands Explorateurs") sur le secteur Asie-côte Ouest des États-Unis. L'armateur a préféré affecter sur ce segment des unités de 11.300 EVP", a expliqué Alphaliner.

"Une capacité en baisse de 4 % par rapport à l'été 2015"


Quant aux armateurs membres de l'alliance G6, ils ont confirmé leur souhait de ne plus rouvrir jusqu'à nouvel ordre le service "CC1" (reliant l'Extrême-Orient à la côte Ouest des États-Unis qu'ils avaient suspendu mi- juin.
Ces retraits de services de la part des armateurs sont voués à réduire la capacité hebdomadaire déployée sur le marché Asie-Amérique du Nord à 429.000 EVP d'ici le mois de septembre, indique le consultant. Un chiffre correspondant à une baisse de 4 % par rapport à la même période de 2015. La question est désormais de savoir si ce pourcentage sera suffisant pour engendrer un redécollage des taux de fret sur le marché ou si l'initiative aura été insuffisante.
 

Un service qui ôte 9 % de capacité sur le marché
Le service commun pendulaire "Vespucci/APNE/NEU1" reliant l'Extrême-Orient, la côte Est des États-Unis et l'Europe avait été créé en mai 2015 par CMA CGM, Hamburg Süd et UASC. Il était opéré avec une flotte de 15 porte-conteneurs de type panamax, d'une capacité unitaire de 3.800 à 4.800 EVP.
Dix navires doivent être restitués à leurs propriétaires à l'issue de leurs dernières rotations. Les cinq autres font partie de la flotte en propre des trois partenaires de ce service ou sont encore liés dans le cadre d'une charte-partie qui n'est pas encore arrivée à expiration, explique Alphaliner.
La mise en suspens de ce service dès le 3 août devrait libérer 4.300 EVP de capacité sur le marché transpacifique, soit 9 % de l'offre Asie-côte Est de l'Amérique du Nord.

Vincent Calabrèse

Vendredi 29 Juillet 2016



Lu 944 fois



Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 15:01 Marseille-Lyon : un avenir en commun


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse