Une turbine géante en route vers le port de Strasbourg


Un convoi de dimensions exceptionnelles a quitté mercredi 5 mars l’usine General Electric de Belfort pour rejoindre le port de Strasbourg avant sa destination finale aux États-Unis.


Le convoi à son départ de Belfort le 5 mars © Christian Robischon
Le convoi à son départ de Belfort le 5 mars © Christian Robischon
Exceptionnel, le convoi General Electric entre Belfort et Strasbourg l’est au sens premier du terme : l’attelage mesure 109 mètres de long pour 6,65 mètres de large et 5,70 mètres de haut. Son poids total atteint 800 tonnes, dont 390 tonnes pour l’objet de ce transport hors normes : une turbine à gaz de plus de 510 mégawatts de puissance. L’usine de Belfort qui l’a produite l’expédie vers le banc d’essais spécialisé de son groupe aux États-Unis (Greenville, en Caroline du Sud). La turbine en question est un… prototype, dont la validation déclenchera la production en série à Belfort, avec un premier modèle livré à la centrale EDF de Bouchain (Nord) l’an prochain.

© Christian Robischon
© Christian Robischon
Parti de Belfort mercredi 5 mars, le convoi rejoindra par la route le port de Strasbourg mardi 11 mars - il ne circulera pas ce week-end - où le portique colis lourd sera en mesure de charger la turbine, grâce à l’extension à 460 tonnes de sa capacité de levage qui a été réalisée il y a cinq ans moyennant 2,8 millions d’euros d’investissements.

"Rhenus l’acheminera par barge jusqu’au port d’Anvers"


Le groupe Rhenus l’acheminera par barge jusqu’au port d’Anvers. GE affrète le navire qui mènera jusqu’au port de Savannah (Géorgie), avant  un post-acheminement rail-route. "Au total, le trajet durera près d’un mois et demi", souligne Thierry Dantec, responsable logistique de GE Belfort.

Technique du "brancard"

L’industriel et le conseil général du Territoire de Belfort ont investi 700.000 euros pour aménager l’itinéraire de pré-acheminement. Le convoi, lui, est l’œuvre du transporteur spécialisé Scales. Composé de deux remorques à quatorze lignes de trois essieux, de deux camions tracteurs et de deux camions pousseurs, il est inédit en France : il applique pour la première fois la technique du "brancard" consistant à suspendre l’objet sur deux remorques grâce à une poutre métallique de support. "Ceci permet de mieux répartir sa masse", indique Thierry Dantec. Et explique la longueur record du convoi.

Christian Robischon

Jeudi 6 Mars 2014



Lu 1543 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse