United Airlines renoue avec les bénéfices


La première compagnie aérienne américaine, United Airlines, a enregistré au premier trimestre un bénéfice supérieur aux attentes et indiqué qu'elle allait procéder à une recomposition de sa flotte prévoyant notamment le remplacement de commandes pour des Boeing 787 par des 777-300.


United Airlines progresse sur les lignes intérieures américaines © United Airlines
United Airlines progresse sur les lignes intérieures américaines © United Airlines
United Airlines renoue avec les bénéfices au premier trimestre. Le bénéfice net a atteint 508 millions de dollars, comparé à une perte de 609 millions sur la même période l'an passé. Le bénéfice par action ajusté ressort à 1,52 dollar, là où les attentes des analystes étaient de 1,44 dollar. Il s'agit des meilleurs résultats enregistrés par UAL pour un premier trimestre. Le chiffre d'affaires est en légère baisse (- 1 %) à 8,61 milliards de dollars mais quasi conforme aux attentes du marché, qui étaient de 8,62 milliards. L'action reculait toutefois de 1 % à 63,38 dollars vers 15 h 30 GMT à Wall Street, en raison notamment de prévisions en baisse sur ses revenus passagers pour le deuxième trimestre.
Le revenu consolidé par passager et par siège disponible, la mesure de la rentabilité dans le secteur des compagnies aériennes, a progressé de 0,4 % sur un an. Exprimé en termes de mile (revenu par passager et mile parcouru ou "PRASM"), la progression est de 0,1 % sur un an pour un taux de remplissage de 81,1 %, en hausse de 0,1 % par rapport à la même période l'an passé. UAL a toutefois précisé que son revenu "PRASM" devrait diminuer de 4 % à 6 % au deuxième trimestre mais n'a pas donné de prévision pour l'ensemble de l'année.

Le cargo progresse de 15,8 %

Le chiffre d'affaires pour les activités passagers a progressé sur le trimestre sous revue de 0,5 % à 7,4 milliards de dollars et celui des activités cargo de 15,8 % à 242 millions de dollars. Par zone géographique, le chiffre d'affaires a progressé de 1,2 % sur les lignes intérieures américaines, de 1,5 % sur les routes atlantiques et de 9,4 % sur l'Amérique latine mais a baissé de 2,5 % sur le Pacifique.
Concernant la flotte, outre la modification des commandes pour dix appareils Boeing 787-10 échangés contre 10 777-300ER pour livraison au début 2016, United va également retirer plusieurs catégories d'appareils. Au total, 130 appareils de moins de 50 sièges seront retirés en 2015 et 50 supplémentaires l'an prochain. La durée d'utilisation de onze 767-300 va être prolongée et dix 777-200 vont être transférés des lignes internationales sur les lignes intérieures américaines. UAL va également louer entre dix et vingt avions monocouloirs dans les prochaines années. Ces changements ne modifieront pas les capacités de la compagnie en 2015 et les dépenses en capital resteront dans la fourchette prévue de 2,7 à 2,9 milliards de dollars dans les trois à quatre prochaines années, a assuré United Airlines. La compagnie n'a pas précisé les raisons pour le changement de commande entre 787-10 et 777-300 (bien 777-300), sinon pour indiquer que le changement permettrait une meilleure harmonisation de sa flotte. Le 777-300ER (Extended Range) retenu par UAL offre des capacités supérieures tant en terme de rayon d'action que de passagers transportés par rapport au 787-10 que UAL avait commandé initialement.
Le 787 est le dernier-né de Boeing qui utilise beaucoup de matériaux composites pour diminuer sa consommation en kérosène. Il est en service depuis 2011. Il avait toutefois rencontré des problèmes d'incendie de batterie lors de ses débuts, résolus depuis. UAL opère déjà plus d'une quinzaine de 787 et a indiqué jeudi 23 avril avoir pris livraison de trois appareils de ce type supplémentaires au premier trimestre.
Concernant les prévisions de résultats, UAL a indiqué jeudi 23 avril qu'il prévoyait une marge d'exploitation avant impôts comprise entre 12 % et 14 % au deuxième trimestre. Le groupe a également remboursé sur le premier trimestre 120 millions de dollars de dette et va rembourser de manière anticipée 601 millions de dollars pour des titres à échéance 2026 et 2028.

AFP

Vendredi 24 Avril 2015



Lu 92 fois



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 1 Décembre 2016 - 14:36 Bombardier livre son premier CS300 à Air Baltic €


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse